Recherche
4 850 auteurs

Curzio Malaparte

Curzio Malaparte

Tous les livres de Curzio Malaparte

LivresGros caractères
Journal d'un étranger à Paris
Poche

1947. Curzio Malaparte revient à Paris après quatorze ans d'absence. Le plus francophile des écrivains italiens croque pendant une année les différents visages d'une ville qu'il redécouvre avec bonheur. Dans ce journal hybride, émaillé de dialogues vivants et d'analyses profondes, il...

Voir le livre »

Prises de bec
Poche

Il s'agit d'une compilation des billets d'humeur, témoignages, souvenirs, réactions à chaud sur des sujets d'actualité politique et sociale, qui valurent à Malaparte une renommée immédiate en Italie mais qui révèlent une facette de ses écrits moins connue en France. Ses prises de...

Voir le livre »

Ces Sacrés Toscans suivi de Deux chapeaux de paille d'Italie

Sur un mur à côté de l'étrange mausolée qui domine le val de Bisenzio, le promeneur ou le touriste en Toscane peut lire peut lire : « Je voudrais avoir ma tombe là-haut, au sommet du Spazzavento » (le pointu et rageur) , pour lever de temps en temps la tête et cracher dans le courant...

Voir le livre »

En Russie et en Chine

Le 19 juillet 1959 mourait Curzio Malaparte et ce livre, posthume, nous révèle du grand écrivain qu'il fut un visage inattendu ou, tout au moins, que laissent rarement deviner ses autres oeuvres. Publié tel qu'il a été retrouvé parmi les papiers de l'auteur qui y travailla aussi...

Voir le livre »

Sodome et Gomorrhe, suivi de La tête en fuite

La tête en fuite a été écrit pendant le temps passé par Malaparte dans la prison romaine de Regina Coeli et le confinement de Lipari, où il a été envoyé en répression de son attitude de provocation, non-alignée sur le régime fasciste, qu'il a attaqué violemment. À ces pages...

Voir le livre »

Italie barbare

1925. Les intellectuels italiens se déchirent autour des bouleversements politiques dont Rome est devenue le théâtre. Le jeune Curzio Malaparte signe sans hésiter le Manifeste des intellectuels fascistes mais découvre très rapidement les limites de la révolution sociale promise par le...

Voir le livre »

Journal d'un étranger à Paris
Poche

1947. Curzio Malaparte revient à Paris après quatorze ans d'absence. Le plus francophile des écrivains italiens croque pendant une année les différents visages d'une ville qu'il redécouvre avec bonheur. Dans ce journal hybride, émaillé de dialogues vivants et d'analyses profondes, il...

Voir le livre »

Le bonhomme Lénine: Cahiers rouges - Nouveauté dans la collection
Poche

Dans cette biographie parue en 1932, le polémiste italien dresse un portrait à charge de Lénine, qu'il dépeint comme un dictateur machiavélique, haineux et sanguinaire. Il montre comment le leader soviétique a toujours su arranger l'histoire en sa faveur.

Voir le livre »

Ces Chers Italiens

Malaparte avait projeté d'écrire sur les Italiens un livre du même genre que celui sur les Toscans. Mais si les uns lui avaient paru « maudits » (Maledetti Toscani), les autres, il les tenait pour « bénits » (Benedetti Italiani). Sur ces derniers, il avait écrit pages et chapitres au...

Voir le livre »

Voyage en Ethiopie
Poche

Recueil d'articles écrits en 1939 pour le quotidien italien «Corriere della sera», dans lesquels l'écrivain rend compte de la situation de l'Ethiopie après sa conquête par le régime fasciste. L'ouvrage emmène le lecteur dans une Ethiopie imaginaire et réelle à la fois : si les...

Voir le livre »

Viva Caporetto !

C'est un texte inédit en France : Viva Caporetto ! est le tout premier ouvrage de Curzio Malaparte. En 1921, il a 23 ans ; il s’appelle encore Kurt Erich Suckert et revient d’une année à Varsovie en tant qu’attaché d’ambassade, après quatre années de guerre sur les fronts italien et...

Voir le livre »

La Volga naît en Europe

Réunion des chroniques de l'écrivain et journaliste sur l'avancée des troupes italiennes et allemandes sur le front de l'Est entre 1941 et 1942, rédigées sur place en tant que correspondant de guerre du journal Corriere de la Serra.

Voir le livre »