Recherche
4 813 auteurs

August Strindberg

August Strindberg

Tous les livres de August Strindberg

Livresebooks
Ecrits sur l'art
La Danse de mort
Sensations détraquées
Poche
Le chemin de Damas I
Le chemin de Damas I
Ecrits sur le théâtre : Sur le Théâtre intime et sur Shakespeare

Ces essais autour de Shakespeare («Memorandum»,«Hamlet»,«Jules César»,«Macbeth»,«Lettre ouverte»), publiés pour la première fois en 1908 et 1909, sont adressés au Théâtre intime, qu'A. Strindberg fonda avec A. Falck, afin d'y jouer ses pièces.

Voir le livre »

Les gens de Hemsö
Le plaidoyer d'un fou

Récit, sous forme de témoignage autobiographique, de la séparation, dans la haine et la jalousie, d'A. Strindberg et de son épouse Siri von Essen, bisexuelle volage appréciant les très jeunes filles.

Voir le livre »

La danse de mort
Poche

Alors qu'ils s'apprêtent à fêter leurs vingt-cinq ans de mariage, un capitaine cardiaque et alcoolique et sa femme, qui a renoncé à sa carrière de comédienne pour l'épouser, se déchirent sous les yeux de leur ami, Kurt. Entre naturalisme et symbolisme, cette pièce met en scène un...

Voir le livre »

Orage

Depuis qu’il a quitté femme et enfant, le Monsieur se satisfait de sa solitude loin des responsabilités d’un ménage. Il mène une existence tranquille et rangée en compagnie de son frère, d’une domestique et de son voisin, un pâtissier malchanceux qui tient sa boutique au...

Voir le livre »

Correspondance : Tome 3 (1894-1912)

Arrivé à Paris en 1895, Strindberg délaisse la littérature pour les sciences, naturelles puis occultes, et traverse une crise mystique. Il revient en Suède en 1899. Il connaît alors une période littéraire productive et épouse l'actrice Harriet Bose. Grâce à son aisance matérielle, il...

Voir le livre »

Jardin des Plantes

Rédigé entre 1895 et 1896, cet essai témoigne de l'éclectisme de l'écrivain, et fait la synthèse de notes prises au jardin des plantes à Paris. A. Strindberg considère ce jardin comme le symbole du paradis terrestre, contenant le texte de la création.

Voir le livre »