Recherche
4 848 auteurs

Vladimir Makanine

Vladimir Makanine

Tous les livres de Vladimir Makanine

Livresebooks
La frayeur

A chaque pleine lune, Piotr Alabine est plongé dans un état de désir charnel violent. Il erre à travers les ruelles du village, puis s'introduit dans les datchas et se glisse dans le lit des femmes afin d'assouvir ses pulsions. Les habitants du village, au courant de ses excentricités,...

Voir le livre »

La brèche
Poche

Une parabole sur l'impasse de la société moscovite d'aujourd'hui par l'un des représentants de la nouvelle génération d'écrivains soviétiques redécouvert après la perestroïka.

Voir le livre »

Le prisonnier du Caucase et autres nouvelles

Les quatre nouvelles de ce recueil constituent un panorama de la société russe et de son passé récent. L'une aborde l'enlisement militaire dans le Caucase, la suivante revient sur le passé soviétique du pays, la troisième décrit la guerre intime qu'un brave plombier mène contre ses...

Voir le livre »

Underground
Underground ou un héros de notre temps

Petrovitch est un auteur raté, aucun livre publié et plus d'inspiration depuis la chute du communisme. Il survit en travaillant comme gardien dans un ensemble de logements communautaires. Les appartements sont progressivement privatisés et les nouveaux propriétaires entendent faire respecter...

Voir le livre »

La Route est longue / Une table avec tapis et carafe au milieu

Dans«La Route est longue», l'auteur imagine un monde futur qui s'humanise jusqu'au point où les hommes sont devenus trop sensibles pour accepter l'abattage des animaux de boucherie... Le second roman a obtenu le Booker Prize, un des prix littéraires britanniques les plus prestigieux.

Voir le livre »

Le Précurseur

Un de ces romans que hantent les figures tutélaires de la littérature russe, entre satire sociale, commédie bouffonne et récit philosophique, c'est une humanité dérisoire qui, gravite autour d'un héros récalcitrant.

Voir le livre »

Le citoyen fuyard

Antihéros soviétique, enlisé dans la médiocrité, Alekseïsevitch témoigne du malaise de sa génération. Ode au nomadisme moderne, cet ouvrage s'inscrit dans la tradition du Paris-Texas de Wim Wenders.

Voir le livre »

La perte

Pakalov, fils de marchand fou et ruiné, entreprend de creuser un tunnel sous l'Oural. Censurée en 1981, cette oeuvre paraît dans le climat de tolérance de la perestroïka.

Voir le livre »

Les Vieux livres
Les voix