Recherche
4 862 auteurs

Giovanni Verga

Giovanni Verga

Tous les livres de Giovanni Verga

Livresebooks
La Louve et autres récits de Sicile
Poche

« Au village, on l'appelait la Louve parce qu'elle n'était jamais rassasiée - de rien. Les femmes se signaient quand elles la voyaient passer, seule comme une mauvaise chienne, avec cette allure incertaine et soupçonneuse de la louve affamée : elle dévorait leurs fils et leurs maris en un...

Voir le livre »

Cavalleria rusticana et autres nouvelles siciliennes

Recueil de nouvelles sur les gens du peuple qu'affectionne G. Verga (1840-1922), des êtres frustes, façonnés par les dures réalités de la vie : la misère, la faim, la malaria, corruption, le code de l'honneur, et qui parfois se révoltent de façon virulente contre cet ordre des choses...

Voir le livre »

I malavoglia (1CD audio)
Nouvelles siciliennes/Novelle siciliane
Poche

Ce recueil de nouvelles explore la Sicile et ses habitants, des petits commerçants aux hommes d'église.

Voir le livre »

Buon appetito ! : Tra lingua italiana e cucina regionale livello intermedio
Life in the Country
Cavalleria rusticana et autres nouvelles/Cavalleria rusticana ed altre novelle
Poche

De cette nouvelle «Cavalleria rusticana», appartenant à un recueil publié en 1880, l'auteur reprendra le thème pour donner un drame en un acte du même nom, en 1884.

Voir le livre »

Gens et paysages du Sud
Poche
Drames intimes

Une même obsession : celle de peindre la femme dans un clair-obscur de beauté et de mort.

Voir le livre »

Short Sicilian Novels: Novelle Rusticane
Mastro-Don Gesualdo

Giovanni Verga ressucite le grouillement d'une ville, Vizzini, dans la province de Catane, en même temps qu'il nous conte l'ascension forcenée et la tragique défaite d'un homme du peuple : Mastro-don Gesualdo.

Voir le livre »

Don Candeloro et sa troupe

Recueil de douze nouvelles, publié en 1894 en Italie, qui trouve son unité dans la place qu'il fait au monde du spectacle : du montreur de marionnettes don Candeloro aux divas de la Scala, en passant par ce gueux qui entre dans les ordres pour échapper à la misère.

Voir le livre »