Recherche
4 692 auteurs

Stéphane Sirot

Stéphane Sirot est historien, spécialiste de l’histoire des grèves et du syndicalisme. Il enseigne l’histoire politique et sociale du XXe siècle à l’Université de Cergy-Pontoise et l’histoire des relations sociales à l’Institut d’administration des entreprises de l’Université de Nantes.

Livres
1884 La fabrique du syndicalisme

En ce début de XXIe siècle, le syndicalisme est invité à s'en tenir à la fonction de partenaire d'un dialogue social que le pouvoir politique promet de constitutionnaliser. Ce faisant, il est convié à s'éloigner de la pratique conflictuelle, à cogérer le champ social et à se garder...

Voir le livre »

Le syndicalisme, la politique et la grève. France et Europe : XIXe-XXIe siècles

Ouvrage composé de trois parties respectivement consacrées aux rapports entretenus entre le syndicalisme et la politique en France et en Europe, à l?activité syndicale et aux mouvements de grève à travers les âges, et à l?exemple particulier du mouvement syndical des électriciens-gaziers...

Voir le livre »

Annales historiques de l'électricité, N° 6, Octobre 2008

Le secteur de l'énergie, en particulier l'électricité, a connu des mutations institutionnelles et économiques importantes depuis une dizaine d'années. Le fort taux de syndicalisation du secteur, le caractère emblématique des conflits du passé, la montée en puissance de l'opinion publique...

Voir le livre »

Les syndicats sont-ils conservateurs ?

Alors que l'opinion publique et une majorité de salariés estiment que les syndicats ont une approche trop idéologique, cet ouvrage analyse le rôle et le pouvoir de ces derniers en revenant sur les faits, les chiffres et les héritages historiques les plus marquants.

Voir le livre »

La Grève en France : Une histoire sociale XIXe-Xxe siècle

L'histoire de la grève dans ses fonctions et ses fonctionnements sociaux, dans ses rapports avec les mouvements ouvrier et syndicaliste, le patronat et l'Etat depuis deux siècles.

Voir le livre »

Maurice Thorez

Enfant des corons, secrétaire général du PCF pendant près de trente-cinq ans, figure de proue du Front populaire, réfugié en URSS en 1939, puis ministre d'Etat en 1945-1946, Thorez est une personnalité majeure de la vie politique française du début des années 30 au milieu des années 60.

Voir le livre »

› Naissance en 1968