Recherche
4 671 auteurs

Gitta Sereny

Gitta Sereny était journaliste et écrivain. Elle a collaboré, entre autres, au Times, au Daily Telegraph, au New York Times ou encore à la New York Review of Books.
Elle est décédée en 2012.

LivresAutres langues
La balade des enfants meurtriers

La nouvelle enquête inédite de la reine du true crime britannique. 1993. Liverpool. Le petit James Bulger, deux ans, échappe à la surveillance de sa mère. Les caméras du centre commercial capturent sa silhouette alors qu'il s'éloigne en compagnie de deux garçons. On retrouvera son corps...

Voir le livre »

Dans l'ombre du Reich

Comment une nation se relève-t-elle de ses propres crimes ? Rassemblant soixante ans d'enquêtes journalistiques et d'expériences personnelles, Gitta Sereny raconte les décennies qui ont suivi la chute du Troisième Reich dans une somme d'une ampleur unique sur l'Allemagne hantée par ses...

Voir le livre »

Une si jolie petite fille
Poche

En 1968 à Newcastle, deux petits garçons de 3 et 4 ans sont retrouvés sans vie, étranglés. La ville est sous le choc. Rapidement, les soupçons se tournent vers Mary Bell, une fillette de 11 ans, turbulente et particulièrement intelligente. Comment une enfant a-t-elle pu se laisser aller à...

Voir le livre »

Une si jolie petite fille

En 1968, à Newcastle, une fillette de 11 ans assassine deux enfants de 3 et 4 ans. Considérée par toute la Grande-Bretagne comme un être démoniaque, la petite fille, vive, jolie, exceptionnellement intelligente, est jugée comme une adulte et emprisonnée. Près de trente ans plus tard,...

Voir le livre »

Au fond des ténèbres
Poche

Comment descend-on au fond des ténèbres ? Dans quelles conditions en vient-on à accepter l'inacceptable ? C'est pour répondre à ces questions que l'auteur a longuement interrogé dans sa prison Franz Stangl, ancien commandant des camps d'extermination de Sobibor, puis de Treblinka, condamné...

Voir le livre »

Au fond des ténèbres

Un homme illustre bien mieux qu'Adolf Eichmann la thèse de Hannah Arendt sur la banalité du mal : Franz Stangl, commandant du camp de Treblinka, où furent gazés près de neuf cent mille Juifs. C'est sans grands états d'âme que ce policier autrichien à l'échine souple est devenu, au bout...

Voir le livre »

Albert Speer
Meurtrière à onze ans : Le cas de Mary Bell
Into That Darkness : An Examination of Conscience
Poche

› Naissance le 13 Mars 1921 à Vienne (Autriche)
› Décès le 14 juin 2012