Recherche
Plus d'un million de livres référencés

Les avis des lecteurs

L'armée furieuse

Vargas est inégalable à mes yeux. poster une critique pour chacun de ses livres, c'est se répéter. Même quand on n'aime pas le polar, cette auteure parvient à nous le faire aimer.
thea6 - 15 Novembre 2014

Voir le livre et les avis »

Divergente Tome 1

Un très bon livre qui donne envie de connaître la suite, mais je trouve l'écriture un peu trop facile, trop stéréotypée. le scénario, passionnant, rattrape cette petite faiblesse de qualité.
uras - 15 Novembre 2014

Voir le livre et les avis »

Demain

Un petit bijou. Je ne connaissais pas, ma femme est fan... Et voilà.
tamalis - 15 Novembre 2014

Voir le livre et les avis »

Cybermenace

Inconditionnel de Clancy, même si ce n'est pas son meilleur roman.
tamalis - 15 Novembre 2014

Voir le livre et les avis »

Amon - Mon grand-père m'aurait tuée

Cet ouvrage est un très intéressant récit du parcours personnel d'une femme qui découvre tardivement que son père fut un nazi abominable - et en même temps capable de tendresse ! - , que sa grand mère qui en était amoureuse, a très sans doute fait l'autruche, et que le mal-être de sa mère, qui l'a conduite à abandonner sa fille s'explique par ce passé. Le propos de l'auteur est enrichi d'éléments historiques qui permettent d'élargir sa propre histoire à l'Histoire avec un grand H et de mieux en saisir les contours. Cela donne une perspective sur le poids porté par les descendants des bourreaux, poids également immense mais rarement abordé. Jennifer Teeger chemine dans sa compréhension de ce qui fait son mal-être, sa dépression et trouve progressivement le chemin de sa propre réalisation, de la paix intérieure face à ce passé qui, sourdement, traînait en elle. Un ouvrage à l'écriture simple, sans qualité littéraire, mais qui dévoile avec nuances, en évitant les raisonnements schématiques - le bien / le mal - , la complexité de l'être humain !
Misha - 6 Novembre 2014

Voir le livre et les avis »

L'amour et les forêts

J'ai beaucoup aimé. Je me retrouve dans certaines situations : échanges épistolaires, contacts internet, découverte de la nature, par contre l'avilissement vécu serait pour moi insupportable. Très bon style que j'ai beaucoup apprécié.
Miss Sissi - 4 Novembre 2014

Voir le livre et les avis »

Le Pont sur la Drina

Excellent livre, écrit avec finesse ! Les descriptions sont réalistes et on reconnaît le paysage si l'endroit a déjà été visité auparavant. Néanmoins, il est dur à lire du point de vue culturel : Beaucoup de références de gens venant des pays de l'Est sont faites et n'ayant pas une culture assez développée dans ce domaine, certains passages restent quelque peu obscures au niveau de ma propre compréhension.
Memoue - 30 Octobre 2014

Voir le livre et les avis »

Samba pour la France

La réédition au format poche de l'excellent livre de Delphine Coulin à l'occasion de la sortie du film en salle.
Rue des livres - 17 Octobre 2014

Voir le livre et les avis »

Sauf quand on les aime

Portrait d'une jeunesse silencieuse, ce roman met en scène des personnages attachants, en quête de liberté et d'avenir, confrontés au défi d'aimer. Humanité, rythme et sensibilité, ce roman dans l'air du temps se lit le sourire aux lèvres, c'est un vrai bonheur.
Antoine, libraire Fnac - 3 Octobre 2014

Voir le livre et les avis »

La Véritable Histoire de Matias Bran (Tome1), les Usines Weiser

Critiques libraires Matias Bran a 65 ans et est sur le point de mettre fin à ses jours dans son petit appartement madrilène. Il est seul, avec pour toute richesse un téléviseur et 52 cahiers, noircis de toutes les phrases ou citations qui ont attiré son attention au cours de sa vie. Mais une autre richesse est cachée dans le caisson du volet de son salon : une valise en cuir usé, valise qui lui vient de son père et de son grand-père avant lui, valise qu'il n'a jamais songé à ouvrir ! Pour comprendre ce qu'elle contient, il faut remonter le temps, jusqu'au tout début du XXième siècle, en Hongrie, sur les traces des ancêtres de Matias Bran. Point de départ d'une véritable épopée et d'un roman à couper le souffle ! Voici une des phrases qui ont marqué Matias Bran : « Certains endurent toutes les souffrances afin que d'autres puissent ne subir que de petits contretemps ». Ceux qui endurent les souffrances à cette époque ce sont les ouvriers et ouvrières, qui triment 14 heures par jour pour un salaire de misère, qui sont envoyés à la guerre pour défendre...
la contre allée - 18 Septembre 2014

Voir le livre et les avis »

Maurice

Un livre bouleversant quand on connaît la pudibonderie qui régnait sous l'époque victorienne et édouardienne. Maurice est un héros qui fait fi de tous les tabous pour vivre sa passion avec Alec. Clive, son meilleur ami et initiateur, n'aura pas ce courage et se fourvoiera dans le mariage pour une vie "comme il faut". Une oeuvre qui marque.
KIKI2B - 11 Septembre 2014

Voir le livre et les avis »

Alain Delon : Splendeurs et mystères d'une superstar

Ouvrage qui est un vrai document sur cet acteur hors norme, héros heureux ou malheureux de tant de films magnifiques. Un bel hommage à un homme exceptionnel.
KIKI2B - 11 Septembre 2014

Voir le livre et les avis »

Je ne suis pas Angélique

Angélique, cette série ne pourrait pas exister au cinéma sans Michèle Mercier dans le rôle titre. Son livre est particulièrement intéressant car nous voyageons au coeur des Angélique dont Michèle Mercier ressort toujours grandie au fur et à mesure des rediffusions télévisuelles. Ce recueil fourmille d'anecdotes sur le cinéma des années 50/60, sur certains acteurs dont bien sûr Robert Hossein, incontournable dans le rôle de J de Peyrac. Des bons souvenirs pour le lecteur mais bien sûr un peu d'amertume pour l'auteur qui aurait mérité une carrière plus importante.
KIKI2B - 11 Septembre 2014

Voir le livre et les avis »

La Bonne étoile

un livre très intéressant qui non seulement raconte la vie et la carrière de cette immense artiste mais permet également de mieux connaître le cinéma italien des années 50/60 ainsi que la vie précaire d'une grande partie de la société italienne durant cette période. Un formidable document pour une formidable actrice
KIKI2B - 11 Septembre 2014

Voir le livre et les avis »

La Ballade du voleur au Whisky

Attila Ambrus a toujours affiché un goût prononcé pour le Johnnie Walker et les voitures de luxe. Arrivant de Transylvanie, il s’est installé à Budapest en 1988 et a cumulé bon nombre de petits boulots : fossoyeur, contrebandier de peaux d’animaux, joueur de hockey professionnel, etc., avant de se dire que le meilleur moyen de joindre les deux bouts serait sans doute de braquer des banques. Attila s’est alors changé en véritable gentleman cambrioleur, poli et plein de charme, ne versant jamais une goutte de sang, offrant des fleurs aux employées des banques qu’il dévalisait et laissant des bouteilles de champagne à l’attention de ses poursuivants. Dans un pays gangrené par la corruption la plus surréaliste, en pleine transition entre la fin du communisme et l’irruption d’un capitalisme sauvage, prétexte aux absurdités les plus délirantes, notre homme a vite été consacré héros national, surnommé « Le Robin des bois des pays de l’Est ». Après s’être évadé de prison en 1999, il est devenu la proie d’une véritable chasse à l’homme,...
Mireille www.polardeuse.com - 2 Septembre 2014

Voir le livre et les avis »

Quiconque exerce ce métier stupide mérite tout ce qui lui arrive

Le romancier met en scène Rassam, Pialat et Berri, trois figures majeures du cinéma français, dans un roman rapide et net comme un coup de poing... Christophe Donner est bien l'enfant terrible des trois nababs du cinéma français. Il importe peu que Claude Berri soit, sous sa plume, le moins aimé du trio flamboyant. L'écrivain se projette dans chacun d'eux, comme dans un labyrinthe aux miroirs déformants. Le dynamiteur Jean-Pierre Rassam (1941-1985), l'auteur Maurice Pialat (1925-2003), le bâtisseur Claude Berri (1934-2009). Christophe Donner arrive à insuffler de la vie et de la joie dans une histoire où l'on bute sur les cadavres à chaque tournant de page. Silence, on tourne ! Silence, on lit ! On est plongés dans une salle de cinéma et personne ne viendra nous tirer de là avant la fin du film.
Marie-Laure Delorme - Le Journal du Dimanche - 31 Août 2014

Voir le livre et les avis »

Les enfants de cendres

Encore un polar nordique me direz-vous ! Ben ,oui , j’assume , cette fois c’est chez les suédois que je vous recommande d’aller suivre les aventures de Frerika Bergman chez les méchants . Car méchants il y a ,bien glauques , même qu’on est bien content de savoir qu’il sont punis ! Equipe policière aux personnages bien travaillés , bon rythme …. Ce n’est pas foudroyant d’originalité mais de très bonne facture , du nanan pour l’amateur de polar..
L'AXOLOTL26 - 28 Août 2014

Voir le livre et les avis »

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Je ne connaissais pas ce bouquin qui est pourtant un énorme best-seller dans le monde anglo-saxon et en fait c’est son titre qui m’a attiré . Je ne le regrette pas car c’est un remarquable ouvrage ,une sorte de « La Gloire de mon père » mais en Alabama avec l’arrière-plan plus sombre de la discrimination .Mais ce qui me séduit surtout c’est la justesse avec laquelle est rendu le regard enfantin (celui d’une petite fille) avec sa spontanéité , son humour mais aussi sa profondeur loin des niaiseries gluantes de trop d’auteurs . Je recommande absolument ce livre à tous grands ou moins grands…
L'AXOLOTL26 - 28 Août 2014

Voir le livre et les avis »

Au revoir là-haut

. Lire un Goncourt ne m’arrive pas souvent ,je considère que ces prix littéraires sont ,dans la plupart des cas ,le résultat de magouilles entre intérêts financiers et lutte d’influence entre divers réseaux « branchés » parisiens ,le tout bien éloigné de critères littéraires. Mais les romans policiers de Lemaître m’ont appâté . Résultat des courses :je retrouve dans ce volume l’habileté narrative de l’auteur largement au-dessus de la moyenne même si il a tempéré (Goncourt oblige) son goût du contre-pied . Dans le style rien que de très classique , jusqu’aux petits clins d’œil au lecteur façon « Neveu de Rameau » , de la gouaille dans le langage . Un plaisir de lecture donc mais…. D’où vient cette brume de déception qui m’envahit au fil des pages ? Trop d’habileté je pense (par exemple sortir un roman sur la guerre de 14 ,l’année des commémorations) , une complaisance dans les anti-héros (tous des ratés , des salauds , des vaincus, des victimes) , la mode est houelbequienne dans les cercles bobos , on n’arrive pas à...
L'AXOLOTL26 - 28 Août 2014

Voir le livre et les avis »

L'Eclaireur

Un livre émouvant, qui prend aux tripes, écrit avec poésie et sensibilité.
manu - 26 Août 2014

Voir le livre et les avis »

Enfants au Debarquement

Un livre que je recommande, tant pour ses belles photos que pour le témoignage de Françoise Louise. Un récit plein d'action et d'émotions fortes. Peut servir de support pour expliquer cette période de l'histoire à des enfants.
Laura - 20 Août 2014

Voir le livre et les avis »

La vérité sur l'Affaire Harry Quebert

Exceptionnel ! Une écriture fluide et très juste, mise en exergue par une histoire, voire deux histoires passionnantes et qui nous tiennent en haleine jusqu'aux toutes dernières pages ! Mr Dicker prend plaisir à jouer sur les mots pour créer ses rebondissements, c'est magistral. Je l'ai dévoré !
eneleh59 - 18 Août 2014

Voir le livre et les avis »

Une vie entre parenthèses...

Ecriture simple , touchant directement au cœur , farcie d'optimisme malgré l'histoire racontée . Le livre se laisse dévoiler avec hâte de savoir le déroulement de cette vie particulière Ce livre m'a ému , a vous de le découvrir !
- 15 Août 2014

Voir le livre et les avis »

Asselnour et l'antre de la lampe

Un trésor ancestral refait surface : la puissante lampe d’Alkénouze. Féroune veut s’en emparer et se venger des prêtresses. Un troisième tome à découvrir, riche en aventures. «Alkénouze était un puissant sorcier qui régna sur Assélnour sept siècles auparavant. Il ne connaissait pas la compassion. Les fresques des remparts d’Assélnour le montraient comme un monarque sanguinaire. Il était l’ancêtre direct des prêtresses. On disait que chacun de ses génies avait des forces illimitées. L’origine du pouvoir qui les habitait était mystérieuse. Le nom de « génounes » leur avait été attribué : plus archaïques et féroces que les génies, les génounes se nourrissaient de sorciers et d’humains. Inutile de dépeindre le sort des rivaux d’Alkénouze. Certains d’eux parvinrent à percer le secret de son invincibilité. Dans le Grimoire des Rois, dans un coin de page, un quatrain était à moitié effacé».
Nanou80 - 14 Août 2014

Voir le livre et les avis »

Capulet et Montaigu

Le mythe de « Roméo et Juliette » est né en Italie, au moyen-âge. Plusieurs auteurs dramatiques s'en sont inspirés pour écrire leurs pièces, parmi lesquelles le chef-d'oeuvre de Shakespeare. Il s'agit d'une belle histoire qui gagne à être connue des nouvelles générations. Le gouffre linguistique et culturel entre la pièce de Shakespeare et notre époque est devenu tel, qu'il est difficile d'accès pour la plupart. Cette autre version de la pièce nous fait redécouvrir la mythologie des Capulet & Montaigu avec un nouveau plaisir de lecture.
Nanou80 - 14 Août 2014

Voir le livre et les avis »

Assélnour contre les dieux - Tome 2

Farès part à la recherche de sa mère, de l’autre côté de la Méditerranée. Néjma est prisonnière des sorciers déserteurs du pacte originel. Leur puissance est sans égale. Avec le soutien des prêtresses, de l’Oracle et des sorciers de la cité, Farès affronte ces sorciers appelés dieux. Ce deuxième volet de la saga Assélnour lie à merveille la mythologie grecque aux mythes orientaux.
Nanou80 - 14 Août 2014

Voir le livre et les avis »

Asselnour et la guerre des clans

Il y a quelques millénaires… « Certaines tribus pouvaient agir sur les éléments, les tribus élémentaires, les autres sur les esprits, les tribus immatérielles. Celles-ci n’en étaient pas moins redoutables, elles pouvaient agir sur les peurs, les désirs, et ainsi soumettre les volontés. Une guerre allait changer leur destin. La Guerre Originelle. »
Nanou80 - 14 Août 2014

Voir le livre et les avis »

L'Olivier ardent

L'Olivier Ardent nous fait pénétrer dans l'intimité d'une famille à l'histoire à la fois singulière et commune. Il touche à l'intime: la relation au père mourant, l'attachement à la famille. Mais aussi à l'immigration et à la place de la religion dans nos décisions. Mohade, le père, consacre toute son énergie au travail afin d'offrir un espoir à ceux qui l'entourent. Yamina le soutient, et cela, sans jamais s'éloigner de sa raison de vivre : « j'asservirai ma vie à mes enfants». Faissal, le fils, veut désormais remplir sa vie d'affects positifs pour la vivre sans regrets. Un choc générationnel se produit.
Nanou80 - 14 Août 2014

Voir le livre et les avis »

Amuse-Bec

Girandon est un auteur terriblement efficace, autant dans ses nouvelles que dans le polar. Amuse-Bec délectable de cynisme, de désenchantement. A lire,écrivain à suivre de très près.
L.Pisano - 13 Août 2014

Voir le livre et les avis »

Oh, Cool

Très bon recueil collectif de nouvelles, mais la description qui en est faite ici ne correspond pas du tout au contenu du livre. Le thème n'est absolument pas "la solitude et l'isolement." "Ding Dong" est un récit où le personnage principal se confronte à 100 à l'heure avec les excès en tous genre ; la nouvelle de C.Blanc est heureuse, elle raconte à quel point il faut bon vivre loin des vapeurs des bars ; Thierry Girandon publie ici 6 nouvelles, sur le réalisme sombre de ce début de siècle ; enfin, Giorgio Carpintieri s'amuse et joue avec le nom de la maison d'édition, en narrant la dolce vita, la non-crispation. Ainsi le thème décrit par ce vendeur est trompeur et mensonger. D'autre part : "Oh, Cool" regroupe 9 nouvelles, et non pas 4 ! Ce vendeur n'a pas lu ce livre, ni même le 4ème de couverture.
L'éditeur - 13 Août 2014

Voir le livre et les avis »