Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Extrait

Le poids du coeur

Auteur : Rosa Montero
Editeur : Metailie

Cela n’avait pas été la meilleure semaine de la vie de Bruna.

La femme qui l’avait engagée pour rechercher son mari dans la Zone Zéro n’avait pas pu lui payer les mille gaïas du deuxième versement de ses honoraires. Elle s’était engagée à le faire dès qu’elle aurait de l’argent, mais elle était au chômage et pouvait à peine s’acquitter de sa taxe de résidence. Bruna soupçonnait qu’elle finirait par grossir la liste de ses clients insolvables, ce qui affectait non seulement ses maigres économies, mais aussi, et surtout, son auto-estime squelettique. D’un autre côté, elle n’avait pas réussi à dénicher la moindre trace de cet homme, si bien qu’elle ne se sentait même pas vraiment le droit de réclamer. Husky trouvait parfois que, pour une raison indéterminée, elle se détériorait beaucoup plus vite que ce qu’elle aurait dû compte tenu de son âge. Est-ce que les reps pouvaient être atteints d’Alzheimer ? C’était impossible, leurs gènes étaient sélectionnés et préparés et stimulés, et pourtant…

– Husky, Husky ! Tu es très absente aujourd’hui…

La coquette voix de baryton de Virginio Nissen se fraya un chemin jusqu’à elle comme si elle tombait du haut d’un puits. Flottant sur un matelas de subtiles boules d’air, munie de lunettes de vision virtuelle qui la faisaient se sentir à la dérive au milieu du cosmos et plongée dans le petit abîme de ses pensées, la techno-humaine eut du mal à comprendre la signification des lointaines paroles du psychoguide. Elle fit un effort pour se concentrer.

– Jouons aux associations, dit Nissen. Tu connais. Ne triche pas. Réponds la première chose qui te vient. Voyons voir… Violence…

– Peine.

– Peine…

– Violence.

– Enfant…

– Monstre.