Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Les montagnes hallucinées - Nouvelles

Les montagnes hallucinées - Nouvelles

Auteur :

Editeur : Hachette

Des montagnes aux dimensions inimaginables sont découvertes en Antarctique par des scientifiques de l'Université de Miskatonic. Au-delà de ces murailles quasi infranchissables, une cité en ruines, dont les cubes et les blocs mégalithiques à l'équilibre impossible, terrifient les scientifiques. Ceux-ci, de surcroît, trouvent de monstrueux et très vieux cadavres de créatures.

4,95 €
Vendeur : Amazon
Parution :
Format: Poche
288 pages
ISBN : 978-2-0132-3016-2
Les avis

Comme d’habitude il va m’être difficile d’écrire un avis correct, de peur d’en dire trop, malgré le fait qu’en général, on sait toujours plus ou moins de quoi il est question dans les récits de Lovecraft.
Au début du roman, dans le décor tout à fait normal – très bien décrit – l’auteur trouve toujours le moyen d’insuffler un mystère par des références très rapides mais efficaces (certains écrit d’Edgar Allan Poe, l’asile d’Arkham, le Necronomicon…) qui prennent tout leur sens quand on a lu quelques-uns de ses récits.
Il y a toujours un rappel au danger du Necronomicon, avec des personnages qui répètent toujours qu’ils n’auraient jamais dû lire cette horreur sans nom, ce qui m’a aidée à me plonger dans le récit, ayant cette abomination dans ma bibliothèque… :D

Comme souvent dans les écrits de Lovecraft, on a affaire à des personnages déjà attirés par l’occulte (puisque certains d’entre eux ont lu le Necronomicon, bien qu’ils le regrettent) mais qui n’en saisissent pas immédiatement tout le danger, et qui au final se retrouvent toujours affectés par la confrontation directe à l’horreur. La folie qui s’en suit est un thème énormément présent dans les écrits de Lovecraft.

Pour ce qui est du livre, sans trop en dire non plus, on en apprend plus sur le mode de vie des Anciens, à une certaine époque, ce qui démystifie légèrement le « mythe de Cthulhu », mais c’est très bien joué d’un côté. En suivant le récit de leur vie, de leur évolution, on a presque (j’insiste sur le « presque ») l’impression de voir une civilisation humaine, puis quelques événements nous ramènent à la réalité, à l’horreur.


Je l’ai dit, c’est vraiment toujours difficile pour moi de donner un avis constructif… les écrits de H.P. Lovecraft sont très répétitifs, j’ai globalement l’impression d’écrire toujours la même chose, mais c’est toujours aussi prenant malgré ces redondances. Ça n’a pas du tout gêné ma lecture, et la façon d’écrire de l’auteur me happe complètement dans son univers.

Donnez votre avis