Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Ombre au tableau : Du mal ou du négatif

Ombre au tableau : Du mal ou du négatif

Auteur :

Editeur : Seuil

« La « globalisation » a radicalement changé les conditions de possibilité du négatif. Car, jusqu'à présent, le négatif se laissait aisément désigner comme l'autre, le monde se laissant scinder ; il y avait toujours un extérieur opposable à soi : le négatif était l'autre bloc (les USA pour l'URSS et réciproquement) ; ou l'autre classe (la bourgeoisie pour le prolétariat, etc.). Or, la globalisation a supprimé cette extériorité par laquelle du négatif trouvait à s'évacuer (avec lequel aussi travaillait l'Histoire). Dès lors qu'il n'y a plus d'autre camp, à l'extérieur, où le camper, le négatif en est conduit logiquement à s'intérioriser : il est devenu le « terrorisme ». La question que soulève ce petit essai de François Jullien revient donc à s'interroger sur une telle sorte de « logique ». Car le 11 septembre (2001) est-il vraiment un événement, comme on l'a présenté, et même l'événement (soudain) par excellence ? S'il a certes bien fonction d'événement par son effet de surprise et ce qu'il a enclenché, on peut, et même on doit peut-être, y voir d'abord, quant à son origine, l'affleurement, soudain mais résultatif, d'une telle « transformation silencieuse ».

18,30 €
Vendeur : Amazon
Parution :
192 pages
ISBN : 978-2-0206-1971-4
Donnez votre avis