Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Mauricio ou les élections sentimentales

Mauricio ou les élections sentimentales

Auteur :

Editeur : Seuil

Après des années d'absence, Mauricio, dentiste idéaliste et sans caractère, revient vivre à Barcelone. Une rencontre fortuite l'amène à participer à la campagne électorale du parti socialiste et à nouer une relation amoureuse avec deux femmes : Clotilde, féministe, radicale, qui se donne pour ambition de réussir dans le monde pragmatique des affaires et des tribunaux, et Porritos, militante dans un quartier ouvrier, qui n'écoute que ses sentiments et ses convictions. Entre les deux, le coeur de Mauricio balance. En même temps qu'il découvre avec Clotilde les restaurants branchés de Barcelone, fréquente la nouvelle génération fière de sa réussite sociale et esquisse des projets de mariage, il se sent de plus en plus attiré par Porritos dont le destin tragique éveille en lui des sentiments confus et obscurs. Personnage à part entière de ce roman tendu sur le fil subtil d'une histoire sentimentale, la « ville des prodiges » est ici le retable d'une société qui assiste à la fin de ses utopies et à la perte de ses illusions, où quelques-uns assument jusqu'au bout leur engagement d'antan et d'autres troquent, avec ou sans états d'âme, un idéal solidaire pour leur désir égoïste de prospérité.
Avec ce livre de la même veine qu'Une comédie légère, Eduardo Mendoza a écrit le roman européen des années quatre-vingts. Bien que situé à Barcelone entre 1986, année où le parti socialiste catalan perdit les élections, et 1992, année des Jeux Olympiques, le livre concerne tout aussi bien le processus vécu en France ou dans d'autres pays européens : fin des utopies, écroulement d'une gauche radicale, arrivée au pouvoir d'une génération qui a troqué l'idéal révolutionnaire pour le monde social-démocrate des affaires, acceptant son inconsistance idéologique. Mais attention, ce roman n'est pas un chant douloureux aux illusions perdues et encore moins un roman politique. Mendoza ne donne aucune leçon: sous l'apparence d'un simple roman sentimental, il offre à ses lecteurs des pistes de compréhension plus complexes, plus subtiles et beaucoup plus riches, et en cela montre, une fois de plus qu'il est un grand écrivain.

Eduardo Mendoza, auteur entre autres du Mystère de la crypte ensorcelée, La Ville des prodiges, Sans nouvelles de Gurb, L'Artiste des dames, est né à Barcelone en 1943. Son oeuvre est traduite dans le monde entier. Il a reçu en France le Prix du meilleur livre étranger en 1998 pour Une comédie légère.

22,10 €
Vendeur : Amazon
Parution :
312 pages
ISBN : 978-2-0209-0311-0
Donnez votre avis