Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Le nouveau siècle politique

Le nouveau siècle politique

Auteur :

Editeur : Seuil

La globalisation est la plus importante transformation survenue dans le monde depuis la chute du communisme. Et, dans ce contexte nouveau, nous sentons bien que le vieux clivage gauche/droite n'opère plus. Non pas qu'il n'y aurait plus de gauche ni de droite, mais parce que la vie dans chaque pays est aujourd'hui commandée par l'état général du monde et que, du coup, la contradiction principale oppose désormais ceux qui acceptent de se projeter dans le monde globalisé et ceux qui résistent de toutes leurs forces à cette perspective.

Mais comment s'y retrouver et assumer son devoir civique quand les repères sont brouillés à ce point ?

Pour nous aider à entrer de plain-pied dans le « nouveau siècle politique », Alain Touraine, à la veille d'échéances cruciales en France et dans le monde, revisite, à l'intention des électeurs de demain, les grandes questions sur lesquelles ils devront se prononcer à partir de ce point de vue neuf : la question nationale, la question religieuse (et la laïcité), la lutte anti-terroriste, la question écologique.

L'enjeu est d'importance : si nous acceptons de nous confronter à la politique dans la pleine conscience que nous sommes entrés dans un monde nouveau, nous donnerons aux citoyens actifs que nous serons redevenus une chance de se faire entendre en résistant aux forces de la technologie, du profit et de la propagande de masse.

17,00 €
Vendeur : Amazon
Parution :
196 pages
ISBN : 978-2-0213-3194-3
Les avisExtrait

La presse en parle

Alain Touraine, sociologue-explorateur

Alain Touraine en est ­convaincu, l’élection présidentielle française de 2017 n’opposera pas la droite et la gauche, mais bel et bien le passé et l’avenir. Du côté du passé : le libéralisme économique le plus féroce, d’une part, et la défense de droits spécifiques comme ceux liés au travail, d’autre part. Du côté de l’avenir : la revendication radicale d’un droit fondamental, le « droit à avoir des droits », comme dit Touraine et, citant Hannah Arendt, la ­dignité humaine.

Face à un pouvoir économique et politique de plus en plus « total », il s’agit dorénavant pour les individus de s’engager dans des mouvements nouveaux, éthiques autant que politiques, comme le furent les grandes manifestations consécutives aux attentats de l’année 2015.

Alain Touraine dessine dans ce livre la route longue et sinueuse que devra prendre le nouveau « sujet-citoyen » dans le siècle qui s’ouvre. Celui-ci arrivera peut-être « un jour », comme il l’écrit, à se choisir un président qui « saura unir les exigences de la production avec les justes revendications populaires dans une version accueillante et moderne du progrès, qui saura au mieux impulser le développement de l’économie nationale, valoriser les idées des classes moyennes et prendre en charge la défense des catégories les moins favorisées ».

En attendant ce jour, Alain ­Touraine s’empare ici de sujets ­attendus sous sa plume, tels que la démocratisation de l’école ou la laïcité, et d’autres plus étonnants, sur lesquels ses prises de position ne manqueront pas de susciter le débat, comme le djihadisme, cet « anti-mouvement social », l’écologie ou la place des femmes dans la société.

Gilles Bastin, Le Monde des Livres

Donnez votre avis