Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Mensonges de femmes

Mensonges de femmes

Auteur : Ludmila Oulitskaïa

Editeur : Gallimard

Sélection Rue des Livres

Ce nouveau titre de Ludmila Oulitskaïa a été publié par son éditeur russe comme un roman, mais on pourrait aussi bien le présenter comme un recueil de nouvelles avec un thème et un personnage récurrents. La première nouvelle donne le ton du livre : Génia (le personnage récurrent du recueil) se laisse attendrir jusqu’aux larmes par le récit d’une femme rencontrée lors de son mois de vacances en Crimée, pour découvrir un peu plus tard que l’histoire de ses quatre enfants prétendument perdus en bas âge était une invention pure et simple.
Car le mensonge au féminin, d’après Ludmila Oulitskaïa, est le plus souvent dépourvu de toute finalité – contrairement aux mensonges masculins, plus stratégiques, plus pragmatiques – mais révèle surtout le sens tragique de toute condition humaine. Ainsi, dans la nouvelle intitulée « Diana », Génia n’arrive pas à oublier ce chagrin ressenti face à un malheur aussi terrible, même imaginaire, ni à trouver de réponse à la question du pourquoi de ce mensonge.
Dans les cinq autres nouvelles ou chapitres du livre, Génia croise d’autres menteuses : la petite Nadia s’invente un frère aîné (« Grand frère »), Lialia se crée une liaison imaginaire avec un peintre célèbre (« Fin de l’histoire »), et Anna se prétend poète, sans jamais révéler à sa jeune amie Macha qu’elle n’a fait que lui réciter des poèmes d’autres grands écrivains (« Un phénomène de la nature »).
Dans toutes ces nouvelles, Ludmila Oulitskaïa montre l’étendue de son talent, la précision de son sens de l’observation, l’originalité de ses canevas, et surtout une grande tendresse pour ces personnages et à travers eux pour l’être humain et ses faiblesses.

16,75 €
Vendeur : Amazon
Parution :
192 pages
ISBN : 978-2-0707-7105-9
Donnez votre avis