Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Moi, Milanollo, fils de Stradivarius

Moi, Milanollo, fils de Stradivarius

Auteur :

Editeur : Flammarion

Il lui en est arrivé des aventures, à ce violon sorti de l'atelier de Stradivarius en 1726 ! Il s'appelle le Milanollo et c'est lui qui raconte ses trois siècles d'existence. "Quelle chance, s'écrie-t-il, de commencer ma vie de violon entre les mains de Jean-Sébastien Bach !" Le violon au vernis rouge feu sera ensuite offert au régent de France qui le fait jouer par les virtuoses de la cour. Mais l'un de ces virtuoses, Jean-Marie Leclair, est assassiné et son Stradivarius volé. Déniché chez un brocanteur par un luthier parisien, notre violon est loin d'avoir épuisé toutes ses vies. Du même auteur : La Fontainière du roi ; Les Dîners de Calpurnia.

21,40 €
Vendeur : Amazon
Parution :
389 pages
ISBN : 978-2-0806-9045-6
Les avis

Je suis encore sous le charme de l'oeuvre magistrale de Jean Diwo, auteur dont la plume me ravie à chaque lecture.

Cette fois, l'auteur se glisse dans la peau d'un magnifique violon créé par Antonio Stradivari, dans une "bottega" de Crémone. Dès lors, nous suivont Coucher de soleil (c'est son nom) de la cour de Köthen où il sera joué par le grand Jean-Sébastien Bach, à la cour de France, en Angeletter et en fait, de part le monde. Convoité par les plus grand artistes du monde, le Stradivarius nous compte avec élégance sa vie passionnante et tourmentée.

Jean Diwo est un virtuose de l'écriture et sa plume m'a ravie à chaque page. De magnifiques mélodies sonnaient à mon oreille ) chaque pas dans cet univers magique. J'ai appris à mieux connaître les instruments de musique, à me laisser bercer par leur voix mélodique et fantastique. La musique à pénétré chaque parcelles de mon être pour me faire vibrer au rythme de l'incroyable histoire de l'auteur. Quel génie, se mettre ainsi, si brillament, dans la peau d'un des plus grand violon ! Non seulement l'oeuvre de Jean Diwo est une ode à la musique, mais c'est aussi un grand roman historique passionnant.

Le style de Jean Diwo est magnifique, chaque ligne est un concerto, tant pour les yeux que pour l'ouïe. Ce roman m'a transporté pour me baigner dans un univers de poésie, d'enchantement et de plaisirs.

Ellcrys

Donnez votre avis