Recherche
Plus d'un million de livres référencés
1788

1788

Auteur : Roger-Gérard Schwartzenberg

Editeur : Fayard

«Nous sommes en 1788», disait Mendès France dans une IVe République discréditée et finissante. En 1788, tout était encore possible : la réforme ou la révolution. En 2006 aussi. Et l’urgence est la même : changer un système archaïque, figé par une monarchie inerte, verrouillé par une nouvelle aristocratie qui méprise le Tiers État populaire et le tient à l’écart du pouvoir.
Les Français rejettent cette fausse démocratie, cette maldémocratie, et le disent de toutes les manières possibles : abstention massive, vote protestataire, manifestations de grande ampleur, divorce avec les partis de gouvernement, rejet des élites.
Loin de la plèbe, dix mille patriciens tiennent tous les leviers de commande : gouvernement et administration, entreprises et médias. Car ces nouveaux dirigeants sont interchangeables. Issus des mêmes milieux, écoles et cabinets, ils font carrière en zigzag. Hier grands commis, aujourd’hui ministres, demain PDG. Ou l’inverse.
La France est devenue une République fermée. Monopolisée par de nouveaux privilégiés. Dirigée par une caste restreinte et surpuissante, donc illégitime. Ainsi va la démocratie d’exclusion qui gouverne notre pays. Avec dédain, avec distance. Jusqu’à quand ?
R.-G. S.
Roger-Gérard Schwartzenberg, ministre de la Recherche de 2000 à 2002, est député du Val-de-Marne et vice-président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale. Il est également professeur à la Faculté de droit de Paris (Panthéon-Assas). Il a publié notamment L’État spectacle, La Droite absolue et La Politique du mensonge. François Mitterrand le plaçait « au premier rang de nos écrivains politiques ».

28,00 €
Vendeur : Amazon
Parution :
ISBN : 978-2-2136-2792-2
Donnez votre avis