Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Le journal de Rutka

Le journal de Rutka

Auteur : Rutka Laskier

Editeur : Robert Laffont

Sélection Rue des Livres

Le cahier caché de Rutka Laskier...
Un témoignage retrouvé soixante-cinq ans après la Shoah, tel un cri retenu dans la gorge de l'Histoire.

1943. Dans le ghetto de Bedzin, en Pologne, une jeune fille de quatorze ans tient son Journal... Comme beaucoup d'adolescentes, elle y relate ses premiers émois, les petites histoires intimes et troublantes d'une jeune fille. Mais malgré son jeune âge, Rutka est très consciente de la situation générale. Avec une incroyable lucidité elle raconte aussi la vie dans une communauté dont les membres, amis et parents, disparaissent peu à peu. Elle parle, entre autres horreurs, de l'existence des chambres à gaz et pressent qu'au bout de la route l'attend la mort. En août 1943 les nazis liquident le ghetto de Bedzin. Rutka périt un mois plus tard à Auschwitz.
Avant d'être déportée, Rutka a eu le temps de glisser son cahier sous le plancher de sa maison. Dans une cachette qu'elle avait révélée à Stanislawa, son amie polonaise catholique. La jeune femme le retrouvera et le gardera dans un tiroir sans en parler à personne... Jusqu'à ce que, soixante-cinq ans plus tard, elle le fasse lire à son neveu après une discussion animée sur la Shoah. Le jeune homme comprend que ce journal appartient à l'Histoire et encourage la vieille dame à le donner pour publication au musée de Yad Vashem.
Ce journal est un récit poignant en même temps qu un témoignage historique unique, enrichi par une passionnante préface de Marek Halter. Né à Varsovie, celui-ci a toujours été impressionné par la relation complexe que les Polonais ont entretenue avec les millions de juifs qui ont partagé leur histoire depuis plus de dix siècles. En une soixantaine de pages il raconte cette relation, faite d'amour et de haine. Une exceptionnelle réflexion sur ce « monde d hier » et sur la mémoire judéo-polonaise qui habite son oeuvre.

12,50 €
Vendeur : Amazon
Parution :
Format: Poche
128 pages
ISBN : 978-2-2211-1027-0
Les avis

L'avis de Rue des livres

Rutka a 14 ans lorsque le ghetto de Bedzin se referme sur son adolescence. Elle confie, comme de nombreux adolescents ses secrets dans son journal intime. Mêlée d'insouciance et de terreur, elle raconte son quotidien. Elle savait pourtant que sa vie serait écourtée puisqu'elle confia à sa meilleure amie que, le jour de son départ, elle cacherait ce cahier afin que celui-ci ne disparaisse pas. La conscience de cette très jeune fille sur son devoir de transmettre est bouleversant. Elle périra un mois plus tard à Auschwitz et son amie polonaise catholique gardera secret ce journal pendant 60 longues années. Marek Halter complète ce journal par "les juifs et la Pologne": analyse des relations entre les juifs et la Pologne au fil des décénnies. Il décrit, enfin, quelle était la résistance des juifs face aux persécutions. Un ouvrage bouleversant au travers des propos de Rutka, de l'analyse qu'une adolecente peut faire des évènements monstrueux dans lesquels elle évolue,et un document historique au travers de l'analyse de Marek Halter.
marie-laure

Vos avis

Quoi de plus vrai qu'un journal intime! L'histoire de cette jeune fille est bouleversante. Comment oublier ce témoignage lorsque l'on a un minimum d'attachement, de sensibilité et de conscience envers ce qui s'est passé dans l'histoire, histoire et destin de l'humanité qui fait de ce monde ce qu'il est maintenant dans ses bons comme dans ses mauvais côtés. Etre persécuter pour telle ou telle raison peut arriver à n'importe qui, tâchons de le rappeler à ceux qui se veulent être du côté du diable, celui-ci les rattrapera peut-être car le diable ne reconnaît personne; de plus il est bien facile et il est à la portée de n'importe qui de se dire qu'il est supérieur à l'autre, de persécuter autrui en soutenant le fait qu'il soit un sous-homme, ce n'est le reflet que d'une vérité: l'ignorance, la manipulation, la bêtise, la méchanceté, la cruauté et c'est ce visage, cette face que beaucoup de gens peuvent avoir que nous fait découvrir ce livre sans que son auteur le sache au coeur d'un des plus grand génocide qu'il y eût.

Adoline Seigneur-Barry.

Donnez votre avis