Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Holocauste ordinaire : Histoires d'usurpation

Holocauste ordinaire : Histoires d'usurpation

Auteur : Pierre-Emmanuel Dauzat

Editeur : Bayard Centurion

Pierre-Emmanuel Dauzat a traduit et étudié plusieurs milliers de pages d'histoire, de témoignages sur l'Holocauste et le nazisme, dont les oeuvres de Ian Kershaw, Raul Hilberg, Saul Friedländer, Jan Gross...
Dans Holocaustes ordinaires, il revient sur le succès du roman Les Bienveillantes qui, pour lui, n'est que la consécration affligeante de la banalisation et du voyeurisme. " Après l'ère des témoins, ce serait l'ère des bourreaux, écrit-il. Les bourreaux sortent du box des accusés et s'expliquent dans un langage pseudo humaniste... "
Son essai montre l'habile sollicitation de documents historiques à des fins apologétiques. La construction fictive d'un bourreau ordinaire, d'un bourreau qui se présente en victime du destin.En s'appuyant sur des sources littéraires, historiques et théologiques, l'auteur montre la dérive des identités de victime et de bourreau. Tout son essai tente par la suite de montrer en quoi notre histoire juive et chrétienne s'est fondée sur cette question d'usurpation de l'identité. Comment parler à la place de l'autre ? Comment parler et peut-on parler sans avoir été rescapé soi-même ? En contre-point l'auteur évoque des oeuvres qui, selon lui, ont offert les possibilités d'un discours sur les morts des autres qui ne les salissent ou ne les trahissent pas (Sylvia Plath, Ingeborg Bachmann, Paul Celan ou les peintres Kiefer, Musci...)

18,00 €
Vendeur : Amazon
Parution :
186 pages
ISBN : 978-2-2274-7721-6
Donnez votre avis