Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Du temps qu'on existait

Prix de Flore 2011

Du temps qu'on existait

Auteur : Marien Defalvard

Editeur : Lgf

Sélection Rue des Livres

Cela commence par un enterrement. Cela finit par un enterrement. Entre les deux, le mort raconte sa vie. Et quel enchantement ! Des années 1970 à nos jours, toute son entreprise va précisément consister à esquiver la vie et ses contraintes. Et ce jeune, puis moins jeune, puis vieux fils de famille va de maison en maison, de campagne en ville et d'une ville dans une autre ville, véritable gitan de luxe qui promènera à travers la France sa grande intelligence offusquée par la vulgarité des temps.

6,90 €
Vendeur : Amazon
Parution :
Format: Poche
360 pages
ISBN : 978-2-2531-6457-9
Les avis

La presse en parle

Un premier roman, mélancolique comme un mois de novembre qui ne finirait jamais.

...Du temps qu'on existait est un roman plein d'arrogance, débordant de joliesses et de sentiments touffus. Parfois insupportable, souvent audacieux, ce livre est plein d'entêtements furieux et de mélancolie. Tantôt clairvoyant, tantôt emphatique, Marien Defalvard intrigue, tel un ovni tout droit venu de la planète romantique. Son roman est triste comme un chagrin d'enfant ou un regret d'adulte au moment de faire les comptes : « Je savais désormais que c'était ça la vie, cette longueur bizarre et courte, ces moments oubliés, ces journées dans le vide, ces histoires qu'on entend et qu'on ne retient pas... C'était ne plus se souvenir de grand-chose et c'était rassurant d'oublier, on avait l'impression d'avoir duré longtemps, l'existence acquérait quelque chose d'infini, de mystérieux, de profond : on avait vécu. »

Christine Ferniot - Telerama


Marien Defalvard sert une prose d’une puissance et d’une intensité rares. Lauren Malka, Le Magazine littéraire.

Lauren Malka, Le Magazine littéraire.


Un premier roman saturé de références mais incroyablement singulier, aux trouvailles stylistiques éclatantes.

Raphaëlle Leyris, Le Monde des livres.

Donnez votre avis