Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Mes pensées à moi

Mes pensées à moi

Auteur : Jean-François Derec

Editeur : Plon

Argent, amour, consommation, culture, vieillessitude, travaillage, Jean-François Derec nous livre ses plus belles pensées bien pensées ?
- On pardonne à Céline parce qu'il était un grand écrivain. Heureusement qu'Hitler n'a pas été un grand peintre !
- Le toubib a donné 6 mois à vivre à mon oncle. Comme il pouvait pas le payer, il lui a donné 6 mois de plus.
- Arriver bourré chez des gens qui t'invitent, c'est quand même un manque de confiance.
- La violence ne résout rien. L'autre jour, je vois un type qui était mal garé. Je lui dis : «Vous êtes mal garé». Il me répond : «Va te faire enculer». Bon, j'y suis allé. Quand je suis revenu, il était toujours aussi mal garé.
- Tous les jeunes ne sont pas des délinquants mais tous les délinquants ont été des jeunes. Et ça on ne le dit pas assez !
- Comment Besancenot fait-il pour répéter le même discours depuis 40 ans alors qu'il n'a que 33 ans ?
- Pour l'éducation, Dieu, c'est pas un exemple. Il envoie son fils sur terre, il le confie à une famille d'accueil et démerde toi ! Pas étonnant que le fils finisse mal !
- Claude Nougaro, vous avez toujours eu du bol avec les titres ! Vous avez une fille, vous l'appelez Cécile, et ça donne Cécile ma fille, un tube. Ç'aurait été un garçon, vous l'auriez appelé Raymond, Raymond mon garçon, c'est le bide assuré !

Vendeur : Amazon
Parution :
ISBN : 978-2-2592-0700-3
Donnez votre avis