Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Philippe le Bel

Philippe le Bel

Auteur : Dominique Poirel

Editeur : Perrin

Héritier, en 1285, d'un royaume riche et puissant, paré du prestige acquis par la dynastie capétienne, Philippe IV le Bel, durant trente ans d'un règne bien rempli, a dominé et impressionné ses contemporains. Mais l'attentat d'Anagni, le bûcher des Templiers, le scandale de la tour de Nesle et les manipulations monétaires lui composent une réputation détestable, nourrie par la plupart des biographies dont il a été l'objet. Avare de gestes et de paroles, le roi Philippe, habité par la mémoire de son grand-père Saint Louis, n'a presque rien livré de lui-même. Mais dans les quinze dernières années, la recherche historique a modifié l'image que nous nous faisions du dernier des grands Capétiens "directs". Au lieu d'un monarque cruel, cynique, rapace, anticlérical et machiavélique, on voit apparaître un homme scrupuleux, pieux et même chevaleresque, un prince idéaliste, tour à tour intransigeant et influençable, surtout lorsqu'on fait appel à son sens de la justice et de l'absolu. Au lieu d'un "roi maudit" cupide et sanguinaire, emprunté au monde des condottiere de la Renaissance bien plus qu'à l'époque féodale, tout simplement : un petit-fils de Saint Louis. Dominique Poirel accorde cette image nouvelle de Philippe le Bel avec les grands actes de son règne : guerre de Gascogne, guerre de Flandre, procès des Templiers, renforcement de l'autorité royale, développement de l'administration. C'est toute une page mouvementée de l'Histoire de France qu'il est conduit à réécrire, non pas naturellement pour modifier la trame serrée des événements, mais pour mieux comprendre les mobiles véritables de l'homme qui, pendant trente ans, les dirigea.

22,11 €
Vendeur : Amazon
Parution :
461 pages
ISBN : 978-2-2620-0749-2
Donnez votre avis