Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Le commissaire Bordelli

Le commissaire Bordelli

Auteur :

Editeur : 10/18

Florence, été 1963. Le commissaire Bordelli est appelé dans une somptueuse villa dont la propriétaire ne donne plus de nouvelles. Il trouve la vieille femme inanimée sur son lit, ayant succombé apparemment à une violente crise d'asthme. Mais, devant cette scène trop parfaite, le doute s'installe rapidement, et les analyses médicales vont venir confirmer qu'il s'agit d'un meurtre. Bordelli mène l'enquête, aidé du jeune Piras et entouré de personnages hauts en couleur - Diotivede, le médecin légiste ; Dante, le frère de la défunte, scientifique génial et excentrique ; Botta, voleur et cuisinier hors pair ; Rosa, prostituée au grand coeur. Désabusé, nostalgique, solitaire, mais gourmand et bon vivant, le commissaire se meut dans une Florence déserte écrasée par une chape de chaleur, au volant de sa Coccinelle et poursuivi par ses souvenirs de la guerre et de la Résistance.

7,10 €
Vendeur : Amazon
Parution :
Format: Poche
216 pages
ISBN : 978-2-2640-6740-1
Les avis

Quoi de plus tentant. Oui, Bordelli est un flic à la cinquantaine bien tassée, célibataire, bon vivant, attendant de rencontrer la femme idéale et fidèle à de petites frappes dont il s'est attaché, un être humain quoi !
Portant un regard permanent sur les moments doux de son adolescence comme sur les épisodes de sa guerre en 40 contre les nazis . Marco Vichi nous plonge au cœur de la belle Florence, caniculaire, à bord d'une vielle WW.Coccinelle pétaradante. Bordelli prenant en main de manière bienveillante le destin d'un jeune flic Piras originaire de Pouilles. Très vite il partage avec le lecteur son intime conviction, les coupables sont bien les neveux Morozzi et toute l'histoire repose sur une l’enquête minutieuse et pas ennuyeuse qui va permettre de les confondre .
On partage des scènes formidables. Les regards croisés de Bordelli et de la bellissima Elvira ou encore le repas pantagruélique partagé par des flics, un truand et le frère de la défunte un hurluberlu, inventeur, plutôt rêveur et dresseur de rats. Le repas est concocter par l'ancien truand et ou les dialogues savoureux sont pas loin d'une grande bouffe.
Un policier bien rythmé avec de nombreux personnages hauts en couleur à l'accent bien Italien parsemé d'expresso ristrettooo et de limoncelloo et de bonnes bière...

Ch.B, D'un livre l'autre

Donnez votre avis