Recherche
Plus d'un million de livres référencés
J'avais douze ans, j'ai pris mon vélo et je suis partie à l'école...

J'avais douze ans, j'ai pris mon vélo et je suis partie à l'école...

Auteur : Sabine Dardenne

Editeur : Pocket

28 mai 1996. Sabine Dardenne, 12 ans, est enlevée par Marc Dutroux sur le chemin de l'école. Ce monstre a déjà tué quatre enfants. Ce que va subir Sabine Dardenne est effroyable. Pourtant, après quatre-vingts jours d'horreur, elle va être sauvée de la mort dans des circonstances extraordinaires. Sabine Dardenne a attendu huit ans pour nous raconter ce qu'elle a subi. " Je suis l'une des rares survivantes qui aient eu la chance d'échapper à ce genre d'assassin. Ce récit m'était nécessaire et si j'ai eu le courage de reconstituer ce calvaire, c'est avant tout pour qu'un juge ne relâche plus les pédophiles à la moitié de leur peine pour "bonne conduite" et sans autre forme de précaution... " Un témoignage exceptionnel pour que la voix des victimes soit enfin entendue et que cesse la fascination pour les monstres.

6,80 €
Vendeur : Amazon
Parution :
Format: Poche
183 pages
ISBN : 978-2-2661-5366-9
Les avis

J'ai lu ce livre tout en me demandant si ce n'était pas de la curiosité malsaine de ma part.
Cette histoire a pourtant fait un énorme bruit en Belgique et j'avais plus ou moins leur âge quand ces petites filles ont été enlevées...
J'ai donc lu ce livre...
Alors que je lis beaucoup de policier/thriller, le pire dans cette histoire est de se dire que tout est vrai...
J'ai trouvé ce livre bien écrit, et surtout dans le fait que Sabin DARDENNE nous raconte son calvaire, son stress, sa solitude, et les choses qu'elle subissait sans pour autant entrer dans les détails pervers et/ou sexuels.
Elle passe simplement ces passages.
J'ai particulièrement été touchée par deux passages de cette histoire vraie :
- La lettre qu'elle écrit à ses parents.
- Sa culpabilité quand elle se rend compte qu'une autre petite fille a été enlevée parce qu'elle ne voulait plus être seule.
On ne pourra jamais imaginer le calvaire que ces petites filles ont subi, ni l'enfer des parents qui cherchaient leur enfant... mais le courage dont a fait preuve cette petite fille est juste incroyable.

Djoumax

Donnez votre avis