Recherche
Plus d'un million de livres référencés
L'art de la joie

L'art de la joie

Auteur :

Editeur : Pocket

Née en 1900 dans un petit village sicilien, orpheline à neuf ans, Modesta ne semble pas promise à un destin brillant. Au mieux peut-elle espérer un emploi de servante et un honnête mariage à la sortie du couvent qui l'a recueillie. Mais la jeune fille a d'autres aspirations... Sensuelle et fière, déterminée et prête à tout, farouchement indépendante et terriblement intelligente, Modesta veut découvrir la richesse infinie de la vie. Pour cela, elle devra abattre une à une les barrières érigées par la société : religion, morale, traditions, partis politiques, préjugés de classe, sexisme... Sa vie durant, Modesta poursuivra cet inlassable combat, celui d'une femme éprise de liberté et de bonheur.

9,80 €
Vendeur : Amazon
Parution :
Format: Poche
835 pages
ISBN : 978-2-2661-7801-3
Les avis

Le roman d’une insoumise. Une multitude de vies foisonnantes, arborescentes autour de Modesta « l’immodeste », bourgeon qui n’aurait peut – être pas éclos sans une volonté de vivre indomptable.
Née en 1900 vivant dans un bouge immonde auprès de sa mère autiste et de sa soeur mongolienne, violée à l’âge de dix ans par son père, elle est recueillie à – demi morte par la Mère Supérieure du Carmel voisin. Modesta comprendra très vite que le mensonge, la manipulation, l’amour des mots, le savoir, seront des armes redoutables pour faire son chemin : et quel chemin !... Par volonté et par ruse la petite Modesta deviendra Princesse régnante de la Maison Brandiforti, puissante et riche famille sicilienne.
Roman inclassable, foisonnant ; livre libertaire, livre politique, livre intelligent et sensuel, parfois cru, mais sans une once de vulgarité. Gogliarda Sapienza embrasse plus d’un demi- siècle d’histoire familiale sur fond d’Histoire : luttes émancipatrices des femmes, fascisme, guerres, prison et surtout amantes et amants, enfant sien et enfants de son entourage qu’elle fera siens, petits enfants itou. Seule la vieillesse fera rendre grâce à cette femme dominante auprès d’un dernier amour assagi et serein.

foxie

… Ou le roman d’une insoumise. Une multitude de vies foisonnantes, arborescentes autour de Modesta « l’immodeste », bourgeon qui n’aurait peut – être pas éclos sans une volonté de vivre indomptable.
Née en 1900 vivant dans un bouge immonde auprès de sa mère autiste et de sa soeur mongolienne, violée à l’âge de dix ans par son père, elle est recueillie à – demi morte par la Mère Supérieure du Carmel voisin. Modesta comprendra très vite que le mensonge, la manipulation, l’amour des mots, le savoir, seront des armes redoutables pour faire son chemin : et quel chemin !... Par volonté et par ruse la petite Modesta deviendra Princesse régnante de la Maison Brandiforti, puissante et riche famille sicilienne.
Roman inclassable, foisonnant ; livre libertaire, livre politique, livre intelligent et sensuel, parfois cru, mais sans une once de vulgarité. Gogliarda Sapienza embrasse plus d’un demi- siècle d’histoire familiale sur fond d’Histoire : luttes émancipatrices des femmes, fascisme, guerres, prison et surtout amantes et amants, enfant sien et enfants de son entourage qu’elle fera siens, petits enfants itou. Seule la vieillesse fera rendre grâce à cette femme dominante auprès d’un dernier amour assagi et serein.

foxie

Donnez votre avis