Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Le dernier paradis de Manolo

Le dernier paradis de Manolo

Auteur : Alan Warner

Editeur : Christian Bourgois Editeur

Manolo Follana, séducteur espagnol de quarante ans, s'est aménagé une existence confortable dans sa ville natale, une station balnéaire. Son agence de design prospère, ses costumes sont en lin italien, ses cigares cubains, après deux mariages il ne compte que des amis et il se délecte des charmes de femmes beaucoup plus jeunes que lui. Quand son médecin et ami annonce au playboy qu'il est atteint du SIDA, tout semble d'écrouler autour de lui et le sursis le pousse à la remémoration : souvenirs somptueux de l'hôtel de ses parents au bord de la plage ; mémoire émouvante du visionnage Des Dents de la mer qui permet au jeune Manolo de séduire deux Asiatiques en villégiature sans sa ville ; un chapitre burlesque évoque son séjour cauchemardesque en Roumanie chez Hansa, une artiste médiocre dont il est tombé amoureux sur « sa » plage ; et puis il a ses deux épouses au destin tragique. Au milieu de sa solitude mélancolique et maniaque, débarque Ahmed Omar le Maure, un immigré clandestin arrivé sur le rivage espagnol après une traversée dramatique. Ahmed, que Manolo invite à habiter chez lui, va changer la vie du Don Juan de province, l'ouvrir enfin au monde et à ses réalités. Jusqu'au cruel coup de théâtre final, suivi de l'ultime morceau de bravoure - l'incendie de l'hôtel familial - où Manolo le vaniteux égocentrique subira une prodigieuse métamorphose.Cette « chronique d'une mort annoncée » mêle avec un rare brio l'émotion, l'humour, le travail méticuleux d'une mémoire implacable, des anecdotes hilarantes et des évocations mélancoliques, le scabreux des descriptions érotiques ou cliniques, le comique de la gaucherie adolescente et des prétentions provinciales, la profondeur humaine et la compassion. C'est dire qu'Alan Warner est l'un des plus grands romanciers britanniques actuels et que ce livre est sa plus belle réussite. L'écriture y a la précision du scalpel, la sophistication et l'ambiguïté des meilleurs romans de Nabokov ; la richesse thématique et la générosité du romancier forcent l'admiration. La critique a volontiers comparé Alan Warner à Albert Camus ; et de fait, leur attachement commun à des destins individuels, leur scepticisme sur le monde, leur quête de rédemption partagée, autorisent cette comparaison.
J'espère que ma traduction rend aussi justice à cette splendide verve romanesque, à ce mélange délectable, inédit bien que très shakespearien, de causticité et de compassion, de trivialité presque microscopique et de lyrisme symphonique. Un dernier paradis de Manolo est une révélation. (Brice Matthieussent)

28,40 €
Vendeur : Amazon
Parution :
ISBN : 978-2-2670-1931-5
Donnez votre avis