Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Le moine de Mahomet : L'entourage judéo-chrétien à la Mecque au VIe siècle

Le moine de Mahomet : L'entourage judéo-chrétien à la Mecque au VIe siècle

Auteur : Ahmed Youssef

Editeur : Editions du Rocher

Dans cette nouvelle biographie consacrée à Mahomet, le Prophète de l'Islam, Ahmed Youssef rend hommage à l'héritage judéo-chrétien sur lequel se fonde l'avènement de la nouvelle foi au 7ème siècle après JC. L'enjeu est de restituer l'aura de tolérance qui imprègne l'Islam à ses débuts, en contraste frappant avec l'intégrisme actuel qui l'a détruite. En effet, les historiens musulmans occultent totalement aujourd'hui la présence juive et chrétienne qui a dominée l'expérience de Mahomet. Pourtant le Coran désigne bel et bien Mahomet comme le "Sceau des prophètes", c'est-à-dire comme celui qui s'inscrit dans la tradition prophétique initiée par Abraham, développée par Moïse et renouvelée par le Christ. Mais quelles sont donc les figures chrétiennes et juives qui ont guidé Mahomet dans l'accomplissement de sa prophétie ? Ahmed Youssef est parti à leur recherche en s'enfonçant dans le récit dense et coloré des premières chroniques consacrées au Prophète ou des grandes biographies musulmanes. Le Ibn Isaac ou de Tabari. C'est ainsi qu'il fait revivre pour nous le visage de Khadidja, la première épouse qui l'aidera à surmonter l'épreuve de la Révélation livrée par l'ange Gabriel. Cette femme puissante, issue d'un clan prestigieux de la Mecque, est chrétienne. De même que son cousin, Waraqa, le prêtre nazaréen de la Mecque, qui initiera le jeune Mahomet au message du Christ au long des dix années qui le séparent encore de l'Islam. D'où l'infinie révérence que manifeste le Coran à l'égard de Jésus ou de Marie... Mais à la mort de Khadidja et de Waraqa, Mahomet se retrouve seul et sans protection à la Mecque. Les clans, qui dominent, restent fidèles à la loi du polythéisme et rejettent l'enseignement de Mahomet. Face aux persécutions, celui-ci doit chercher refuge à Médine, alors fief du judaïsme arabe. C'est là qu'émerge la figure du rabbin ibn Sallam, dont la conversion éclatante à l'Islam va susciter l'épreuve de force entre Mahomet et les docteurs de la loi juive : épreuve d'abord rhétorique mais qui dégénère vite en guerre totale entre Arabes et Juifs. C'est donc sur cette conversion déterminante d'Ibn Sallam que repose la première pierre de l'empire édifié par Mahomet. Quand l'Islam entre, à cet instant de son histoire, dans sa phase véritablement politique et sociale, où tous les pouvoirs sont concentrés entre les mains de Mahomet, devenu à la fois chef militaire et homme d'Etat. Autre figure étonnante, celle de Marya la Copte, offerte en cadeau par l'évêque d'Alexandrie à Mahomet : rejetée par les autres femmes de son harem, cette chrétienne pleine d'abnégation émeut tant le Prophète qu'il est sur le point de rompre la loi de la polygamie. C'est que Marya ranime le souvenir de sa toute première passion pour Khadidja la chrétienne. Quand l'amour se confondait avec la foi pure, et n'avait rien à voir avec le jeu compliqué des alliances claniques, scellées par voie de mariage.

18,30 €
Vendeur : Amazon
Parution :
ISBN : 978-2-2680-6337-9
Donnez votre avis