Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Les contes au coeur de la thérapie infirmière

Les contes au coeur de la thérapie infirmière

Psychiatrie et conte thérapeutique

Auteur : Solange Langenfeld Serranelli

Editeur : Masson

Comment comprendre l'agressivité d'une personne et quel comportement adopter face à elle ? Quel sens donner à un comportement régressif et comment y réagir ? Comment être en empathie tout en gardant une juste distance ? Comment gérer les résonances personnelles qui s'éveillent face à certains patients ? Les contes ont cette incroyable capacité d'aider à résoudre de grands conflits intérieurs avec douceur. A une époque où l'on tend de plus en plus à rationaliser le soin, cet ouvrage propose au lecteur un véritable voyage au cœur de la thérapie infirmière dans sa dimension la plus humaine : celle du soin relationnel centré sur la personne. Par son langage simple et son approche à la fois ludique et pédagogique, ce livre aide le lecteur à comprendre quelques-unes des problématiques les plus fréquemment rencontrées en psychiatrie : situations de deuil, passage à l'acte, phobie sociale, violence, troubles dépressifs, troubles alimentaires. Chaque chapitre de ce livre relate ainsi l'histoire d'un accompagnement particulier et unique et se clôt par le conte imaginé par l'auteur et utilisé à un moment-clé du parcours thérapeutique. Le lecteur trouvera dans cet ouvrage des contes qu'il pourra réutiliser mais aussi une méthode pour construire un conte thérapeutique sur mesure. Ce livre s'adresse aux infirmiers et aux étudiants en IFSI, mais également à toute personne désireuse de comprendre les troubles psychiques ou souhaitant utiliser pour elle-même les contes présentés dans l'ouvrage.

20,80 €
Vendeur : Amazon
Parution :
190 pages
ISBN : 978-2-2940-8659-5
Les avis

En raison de contraintes de publication, je ne peux diffuser ici la critique que j’ai écrite de ce livre. Vous la trouverez en recherchant sur Internet par mots-clés.

Critique du livre de Solange Langenfeld Serranelli, Les contes au cœur de la thérapie infirmière – Psychiatrie et conte thérapeutique, par unevictimedelapsychiatrie.

Extrait :

La première vertu du scientifique est l’honnêteté systématique. Je viens de fournir des arguments pour convaincre que Langenfeld ne la possède pas. Sur un plan strictement intellectuel, elle ne s’est pas conformée à l’honnêteté élémentaire exigée par son entreprise, une grave faute dont elle n’a peut-être pas conscience. Elle considère nombre de ses conclusions comme de superflues vérifications expérimentales d’un socle théorique qu’elle croit depuis longtemps validé. Dans ce cadre et dans mon cas, en manipulant délibérément des données essentielles, elle a commis le seul crime possible en science, mentir. Elle se range ainsi dans la longue tradition du faux en psychiatrie. Consultez, si ce n’est déjà fait, les travaux des historiens démystifiant les cas fondateurs de la psychanalyse, ils ne tiennent que par le mensonge. Un cardiologue qui, pour vanter son travail, rapporterait d’un patient une crise de tachycardie alors qu’il connaît deux infarctus produirait indubitablement un faux. Langenfeld a indubitablement produit un faux aux yeux de la science.

unevictimedelapsychiatrie

Donnez votre avis