Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Colons créoles et coolies

Colons créoles et coolies

L'immigration réunionnaise en Nouvelle-Caledonie (XIXe siècle) et le tayo de Saint-Louis

Auteur : Karin Speedy

Editeur : L'Harmattan

Le réunionnais, langue créole de l'Océan Indien, aurait-il pu contribuer au développement du tayo, langue créole parlée par les Kanak de Saint-Louis ? Afin de répondre à cette question, sujet d'un débat théorique dans la littérature créolistique, Karin Speedy expose un épisode de l'histoire calédonienne encore méconnu, celui de l'arrivée et de l'implantation des Réunionnais et de leurs engagés en Nouvelle-Calédonie au dix-neuvième siècle. En exploitant des données historiques et linguistiques, elle montre l'influence des Réunionnais sur la vie économique, sociale, culturelle, administrative et linguistique de la Nouvelle-Calédonie à l'époque où le tayo était en cours de formation.

Néo-zélandaise d'origine, Karin Speedy a enseigné à la Sorbonne (Paris IV) et à l'Université d'Auckland où elle a obtenu son doctorat de français en 2003. Elle est actuellement maître de conférences en français à Macquarie University, Sydney. L'auteur s'intéresse au rôle, au statut et à la position de l'autre " et de sa langue dans le contexte post-colonial. Elle s'attache tout particulièrement à l'étude de la genèse des langues créoles dont le tayo de Saint-Louis, le réunionnais et le louisianais. Elle a publié des articles dans des domaines divers comprenant l'histoire, la démographie et la linguistique des régions créolophones, les écrits de Georges Baudoux, la traduction littéraire, le rôle de la langue française en Nouvelle-Zélande et les stéréotypes linguistiques et culturels dans la littérature francophone et dans les affaires internationales.

19,50 €
Vendeur : Amazon
Parution :
220 pages
ISBN : 978-2-2960-3575-1
Donnez votre avis