Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Petites pièces pour une voix seule

Petites pièces pour une voix seule

Auteur(s) : Yaël Cange,

Editeur : L'Harmattan

Si la force émotive naît de l'image, si l'image se vit en tant que réalités d'autant plus rapprochées qu'elles nous viennent du plus lointain... ces Petites pièces pour voix seule, dès lors, nous donneraient bien à voir et à entendre. Ne supposent-elles pas, en effet, à les lire, chacune, l'une après l'autre, telle vie hors de la vie - et pourtant, ne s'exerçant qu'en elles ? Ici, elles sont le cœur tremblé d'une légende andalouse, qui, pour illusoire qu'elle soit, n'en demeure pas moins au plus près de nous : celle de Doria Blanca qui, découvrant dans son étrange palais le vieil escalier gardé si longtemps secret - aurait bravé les interdits. C'est ainsi qu'elle se serait retrouvée dans l'incapacité d'échapper au sous-sol de la demeure et de ses dépendances. La légende ajoute qu'à bien écouter, chacun perçoit, la nuit, les plaintes de la recluse. Et ce sont bien ces plaintes, brèves, le plus souvent, au langage heurté - que le texte cherche à faire entendre. Elles se succèdent, le structurant d'elles-mêmes, allant de l'appel - à la vocifération, de la vocifération, à la prière. Plaintes plurielles, soit !, mais seules au demeurant, comme l'est celle de l'être en proie à un monde qui lui est hostile. Quelque espoir demeure malgré tout : qu'elles surgissent - montent - cela ne peut être que des entrailles de la terre. Cela ne se peut qu'au cœur du patio.

11,00 €
Vendeur : Amazon
Parution :
82 pages
ISBN : 978-2-2960-4264-3
Donnez votre avis