Recherche
Plus d'un million de livres référencés
La gauche la plus bête du monde ?

La gauche la plus bête du monde ?

Auteur(s) : Razzie Hammadi, Claude Villers

Editeur : Editions Fetjaine

La Gauche est-elle devenue une machine à perdre ? Hier ressemble-t-il à aujourd'hui ? A l'issue de mai 68 et des élections perdues par la gauche en 1969, le congrès d'Epinay en 1971 s'ouvre sur un Parti Socialiste désuni, divisé, agité de courants irréconciliables, menés par des personnalités incontournables (Deferre, Poperen, Mauroy, Savary) qui toutes prétendent à sa direction... Ça vous fait penser à quelque chose ? C'est durant cette époque de refondation et d'échecs électoraux que François Mitterrand prend le contrôle du PS puis en fait un outil capable de vaincre. Une période qui ressemble par bien des côtés à la situation actuelle du PS, divisé en courants divergents, plombé par la défection de certains de ses cadres "passés à l'ennemi" et par la guerre des chefs qui ne cesse de l'agiter. Ce constat, né d'une rencontre entre Claude Villers, qui avait suivi la montée en puissance de François Mitterrand, et Razzye Hammadi, 28 ans, président du Mouvement des Jeunesses Socialistes débouche sur La Gauche la plus bête du monde ? Les auteurs comparent le PS de 1981 et celui de 2008, évoquent les erreurs et parlent d'avenir. Un ouvrage en forme de question qui analyse les mécanismes des victoires et des défaites socialistes, établit des parallèles entre ces deux époques, débouche sur le bilan de ce qui n'a pas été fait et reste à accomplir et enfin amène des propositions concrètes pour l'avenir proche. Une pierre dans le débat... et un pavé dans le marigot socialiste.

15,10 €
Vendeur : Amazon
Parution :
163 pages
ISBN : 978-2-3542-5056-0
Donnez votre avis