Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Un ruban de rêve (Le premier Festival de Cannes)

Un ruban de rêve (Le premier Festival de Cannes)

Auteur : Gonzague Saint Bris

Editeur : Steinkis BD

Le Festival de Cannes s'impose, aujourd'hui, aux yeux de la planète, comme une évidence, puisqu'il est incontestablement le plus célèbre au monde. Son démarrage, pourtant, fut plus complexe qu'on ne l'imagine, car non seulement sa première édition, prévue en 1939, fut annulée en raison de la guerre, mais encore sa réédition, en 1946, fut plutôt laborieuse, à cause des difficultés liées à l'après-guerre. Malgré tout, dès le commencement, en dépit des ratés, la magie fut au rendez-vous avec quarante films en compétition, une dizaine d'entre eux, in fine, se partageant, à défaut d'une Palme d'or qui n'existait pas encore, un premier prix, essentiellement motivé par des considérations diplomatiques. Avec son talent reconnu, l'écrivain Gonzague Saint Bris président fondateur du Festival du Film romantique de Cabourg, et historien comme le fut le fondateur du Festival de Cannes Philippe Erlanger raconte, avec subtilité, humour, poésie et érudition, ce premier acte de ce qui constitua, sans doute, la plus singulière aventure du septième art.

12,00 €
Vendeur : Amazon
Parution :
112 pages
ISBN : 978-2-3684-6014-6
Les avis

INCIPIT - Premiers mots d'un texte. Ceux par lesquels l'auteur et le lecteur se rencontrent ... Pour la première fois. Cette collection propose à de grand écrivains de redonner vie à une première fois historique et d'en faire un objet littéraire personnel.
"Le Festival de Cannes s'impose, aujourd'hui, aux yeux de la planète, comme une évidence, puisqu'il est incontestablement le plus célèbre au monde. Son démarrage, pourtant, fut plus complexe qu'on ne l'imagine, car non seulement sa première édition, prévue en 1939, fut annulée en raison de la guerre, mais encore sa réédition, en 1946, fut plutôt laborieuse…"
Dans Un ruban de rêve Gonzague Saint-Bris nous raconte la première édition du Festival de Cannes. Septembre 1939 alors que tout est prêt pour que le festival soit une grande fête de la liberté. Hitler menace d'envahir la Pologne, deux jours plus tard c'est la déclaration de guerre.
Il faudra alors attendre 6 ans pour que l'on reparle de cannes. Et malgré les difficultés d'après-guerre quarante films seront en compétition.
"Le ciel qui était d'une beauté parfaite se chargea en un moment d'énormes nuages et un orage ou plutôt un ouragan s'abattit sur les dineurs . le bruit de tonnerre semblait celui d'une formidable artillerie. Les moins superstitieux y virent un présage ..." le lendemain le premier film était visionner . Ce premier festival consacrera Michèle Morgan pour sa prestation dans Symphonie pastorale film dans lequel elle incarne une aveugle. "
Avec humour et talent Gonzague Saint-Bris nous raconte cette première aventure du septième art. le format un peu court ne laisse pas de place à l'approfondissement. C'est malgré tout, un petit ouvrage agréable à lire en une soirée seulement.

Ch.B, D'un livre l'autre

Donnez votre avis