Recherche
Plus d'un million de livres référencés
La silicolonisation du monde

La silicolonisation du monde

L'irrésistible expansion du libéralisme numérique

Auteur : Eric Sadin

Editeur : Echappee

Berceau des nouvelles technologies (Google, Apple, Facebook, Netflix, Twitter, etc.), la Silicon Valley incarne l'insolente réussite industrielle de notre époque. Cette terre des chercheurs d'or, symboles du rêve américain, devenue le coeur du développement de l'appareil militaire et des systèmes informatiques, est le lieu d'une frénésie innovatrice. Les nouveaux pionniers, attirés par les revenus potentiellement infinis du numérique, prétendent oeuvrer au bien de l'humanité.
Mais la Silicon Valley ne renvoie plus seulement à un territoire, c'est aussi et avant tout un esprit, en passe de coloniser le monde entier. Une colonisation d'un nouveau genre - une silicolonisation -, moins violence subie qu'aspiration de ceux qui s'y soumettent. Ce processus est porté par de nombreux missionnaires :
Industriels, économistes, universités, think tanks, lobbys..., mais aussi par une classe politique qui encourage l'édification de « valleys » sur les cinq continents, sous la forme de parcs industriels et d'« incubateurs » de start-ups.
Après avoir retracé la généalogie de la Silicon Valley, ce livre, à la langue claire et précise, montre comment l'alliance entre la pointe avancée de la technoscience, le capitalisme le plus conquérant et les gouvernements sociaux-libéraux, profite à un groupe restreint d'entités détenant un pouvoir démesuré sur nos vies. Par l'algorithmisation des sociétés, elles entendent instaurer une marchandisation intégrale de la vie, façonner le monde à partir de leurs seuls intérêts et faire triompher un technolibéralisme sans limites.

17,00 €
Vendeur : Amazon
Parution :
256 pages
ISBN : 978-2-3730-9016-1
Les avis

La presse en parle

Figures libres. Cauchemar du monde meilleur

Dans son nouvel essai, cet écrivain et philosophe, critique informé du monde digital, montre combien l’accompagnement permanent de nos existences par les algorithmes n’a rien d’un paradis. Plutôt un enfer masqué. Bien entendu, au premier regard, le guidage perpétuel de nos itinéraires, de nos achats, de nos comportements a l’air de faciliter la vie. En fait, il tend à l’éliminer en la contrôlant de bout en bout et en la déshumanisant de part en part.
[...]
A contre-courant des convictions dominantes, Eric Sadin ne se fera pas que des amis. Il se pourrait que sa critique passe pour archaïque, qu’elle suscite contresens ou malentendus. Pourtant, si son travail contribue à sauvegarder la vieille vie imparfaite, limitée, incertaine, la seule qui soit humaine, alors un jour, peut-être, des survivants lui diront-ils merci.

Roger-Pol Droit, Le Monde des Livres

Donnez votre avis