Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Le temps des assassins

Le temps des assassins

Auteur : Alexandre Litvinenko

Editeur : Calmann-Levy

Voici le livre qui a coûté la vie à l’ex-agent du FSB (anciennement KGB) et dissident Alexandre Litvinenko, empoisonné au polonium 210 en novembre 2006 à Londres. Litvinenko enquêtait sur le rôle joué par des fonctionnaires du FSB dans la série d’attentats qui avaient fait plus de 300 morts dans plusieurs villes russes en septembre 1999. Ces attentats avaient été attribués à des terroristes Tchétchènes, et avaient servi de prétexte au déclenchement de la guerre en Tchétchénie, créant ainsi une psychose qui avait fait élire Vladimir Poutine à la tête de l’État sur un programme sécuritaire.
Or, Litvinenko affirme, sur la base d’informations fiables et convergentes, que ce sont des agents du FSB qui ont posé ces bombes. Partant de là, il tente de comprendre comment et pourquoi le FSB s’était mué en officine terroriste. Le tableau qu’il dévoile est sidérant. C’est celui d’un corps très clanique, la seule administration à avoir conservé ses structures, ses moyens et ses prérogatives après l’effondrement de l’URSS, qui s’est reconvertie dans les « affaires » : corruption, trafic de drogue, extorsion de fonds, chantage, enlèvements, blanchiment d’argent... Encore fallait-il, pour profiter des meilleures opportunités et opérer en toute impunité, bénéficier de hautes protections. Quoi de mieux, dans ce pays encore très centralisé, que de faire élire un des leurs à la tête de l’ État ?
Loin de procéder par supputations, Provocation recense les faits, les noms, les dates, les numéros d’immatriculation... Il fait parler les témoins et les documents, confronte les versions, pointe les incohérences véhiculées par la presse officielle, décortique les réseaux d’influence et de pouvoir qui ont asservi l’Etat, assassiné froidement des concitoyens et monté un complot digne de l’incendie du Reichstag en 1938. C’est un réquisitoire terrible, qui a été interdit en Russie et qui a coûté la vie au rédacteur en chef adjoint de Novaya Gazeta qui avait eu la malencontreuse idée d’en publier des extraits (empoisonné également), et à deux députés de la Douma ayant facilité l’enquête (abattus en pleine rue).
L’affaire Litvinenko, un scandale pourtant mondial, est la pointe d’un iceberg dont la partie immergée est un désordre d’une autre ampleur : la dérive mafieuse d’une ancienne superpuissance, sous l’œil approbateur de ses dirigeants élus.

19,30 €
Vendeur : Amazon
Parution :
ISBN : 978-2-7021-3834-2
Donnez votre avis