Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Mirages d'Arabie

Mirages d'Arabie

Voyage dans le désert du Rub'al-Khali

Auteur : George Steinmetz

Editeur : Editions de la Martinière

Sélection Rue des Livres

Pour tout amoureux des déserts, le Rub al Khali est "le désert des déserts". À la fois objet de fascination et de crainte, il est le voyage ultime des aventuriers confirmés.
Alors qu’il survolait l’Afrique, George Steinmetz s’est mis à rêver qu’il pourrait, à l’aide de son parachute motorisé, photographier des endroits vierges de toute présence humaine. Bravant les difficultés pour obtenir visas et permis de vol, il s’est attaqué à la plus grande étendue ininterrompue de sable au monde. Situé pour l’essentiel sur le territoire de l’Arabie saoudite et en bordure des territoires du Yémen, d’Oman et des Émirats arabes unis, Le Rub al Khali, (littéralement le « Quart Vide ») occupe 650?000 kilomètres carrés (soit la taille de la France, la Belgique et de la Hollande réunies) et possède un climat extrêmement aride dont la température peut dépasser 50°C en été.
Revenant sur les traces des premiers Occidentaux à l’avoir traversé (Bertram Thomas en 1931, John Philby en 1932, et, entre 1946 et 1950, Wilfred Thesiger), George Steinmetz retrace ici son expérience dans un des endroits les plus inhospitaliers de la planète, à travers 150 photographies étonnantes où seules les raffineries de pétrole et quelques bédouins témoignent de la présence humaine dans cet océan de sable.

Depuis 1986, George Steinmetz a réalisé dix-huit projets photo majeurs pour le National Geographic et vingt-cinq reportages pour l’édition allemande de GEO. Ses expéditions dans les déserts du Sahara et de Gobi ont figuré dans le programme Explorer, sur le National Geographic Channel. En vingt-cinq ans de carrière, George Steinmetz a remporté de nombreuses distinctions, notamment deux premiers prix World Press Photo en science et technologie. Pictures of the Year et les Alfred Eisenstadt Awards de Life Magazine l’ont également distingué. Né à Beverly Hills en 1957, George est diplômé en géophysique à l’université de Stanford. Sa carrière photographique a débuté après un voyage en auto-stop de vingt-huit mois à travers l’Afrique. Il consacre actuellement la majeure partie de son temps à photographier les déserts du monde entier à bord d’un parapente motorisé. Cet engin expérimental lui permet de dresser un portrait unique de régions souvent inaccessibles par avion ou par d’autres moyens de transport. George vit dans le New Jersey. Il est l'auteur d' African Air (éditions de La Martinière, 2009), coédité dans cinq langues.

39,60 €
Vendeur : Amazon
Parution :
207 pages
ISBN : 978-2-7324-3917-4
Les avis

L'avis de Rue des livres

Bien au-delà d'un livre de photos absolument extraordinaires et envoutantes, il s'agit bien, au travers de cet ouvrage somptueux, de l'aventure d'un homme et d'une passion. Georges Steinmetz,passionné de déserts, survole pendant de nombreuses années le continent africain à l'aide d'un parapente motorisé. Il décide alors d'aller plus en profondeur au coeur de sa passion et va braver les difficultés(administratives,climatiques, humaines...) en se rendant dans la plus grande étendue désertique du monde : le Rub'al Khali pour en dresser un portrait magique et unique. Les photos rassemblées dans ce livre sont de toute beauté, sources inépuisables de rêverie et témoignage de la présence humaine dans ce territoire aussi fascinant que terrifiant. Si les photos sont regroupés en 7 chapitres certaines sont profondes, émouvantes et parfois décallées. Le lecteur doit s'imprégner page après page de ces lieux, y revenir et peut difficilement mettre un terme au voyage proposé... Mais l'auteur a également pris la peine de raconter en détail son aventure, ses préparatifs , ses craintes et ses grands moments de bonheur, autant d'éléments qui donnent une profondeur spécifique à cet ouvrage majestueux.
Marie-Laure

Donnez votre avis