Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Si tu avais été...

Si tu avais été...

Auteur : Alexis Hayden & Angel of YS

Editeur : Société des Ecrivains

Le divorce de ses parents va complètement perturber la vie de Bryan. En suivant sa mère dans son déménagement, il se croit blasé de tout. Pourtant la vie va lui prouver le contraire.
Des amours, il en a déjà eu, mais à 16 ans, pas facile d’admettre qu’il est une nouvelle fois amoureux d’un garçon!
"J’étais prêt à le nier avec une énergie farouche. Seulement voilà, faire taire ses sentiments n’est pas qu’une question de volonté. J’ai voulu me protéger de cet amour impossible en me persuadant qu’il n’existait pas. Moi, qui avais peur du rejet des autres, je me suis rejeté moi-même…"
Alors tout s’enchaîne de travers: son père qui l’ignore, sa mère qui ne comprend que ce qu’elle a envie de comprendre…
Lætitia… Kévin… Stéphanie… Qui faut-il aimer?
"Si c’est ton choix…" Mais il n’a pas choisi!
Il va se brûler à la vie, comme les étoiles filantes s’irradient dans l’atmosphère. Elles brillent d’une grande intensité avant de s’éteindre à jamais. Leur rareté fait aussi leur beauté, elles n’ont pas le choix, pour exister, elles doivent se consumer. Bryan va se brûler à la bêtise des autres, à leur hypocrisie et à leur intolérance aussi.

18,25 €
Vendeur : Amazon
Parution :
468 pages
ISBN : 978-2-7480-4588-8
Les avis

Je viens de terminer ce livre, et je suis bouleversé. En vacances, je voulais prendre mon temps, le lire tranquille, finalement j'ai dévoré les 465 pages en deux jours, je n'ai pas pu m'arrêter. Sujet délicat et toujours tabou, pas facile de parler de l'homosexualité à l'adolescence. Les auteurs le font avec humour et délicatesse sans jamais tomber dans la vulgarité. Tout y est : les difficultés d'assumer sa nature profonde, le questionnement face à des désirs que la « bonne morale » réprouve, l'isolement, l'incompréhension des amis, de la famille, l'homophobie...
Un roman plein de tendresse et d'émotion qui ne peut laisser indifférent, à plusieurs reprises j'ai été très, très ému par certains passages. C'est vraiment un hymne à l'amour et à la tolérance.

Jondalar

Donnez votre avis