Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Alfred Maury, érudit et rêveur : Les sciences de l'homme au milieu du XIXe siècle

Alfred Maury, érudit et rêveur : Les sciences de l'homme au milieu du XIXe siècle

Auteur(s) : Jacqueline Carroy, Nathalie Richard, Collectif, Mireille Pastoureau, Hélène Blais

Editeur : PU Rennes

Sous-bibliothécaire à l'Institut puis directeur des Archives nationales, membre de l'Académie des inscriptions et belles lettres et professeur au Collège de France, Alfred Maury (1817-1892) fut une figure centrale de la vie intellectuelle du Second Empire et des premières années de la Troisième République. Ses travaux d'archéologie et d'histoire des croyances firent sa réputation académique. Mais il mena des recherches dans bien d'autres domaines, tels que la géographie, l'anthropologie, la psychiatrie, la psychologie. Il consacra trente années de sa vie à observer ses propres rêves et son ouvrage, Le Sommeil et les rêves (1861), fit date dans l'histoire des savoirs. Il constitua par exemple une référence majeure pour Proust et Freud. La diversité des recherches de Maury et leur reconnaissance par des milieux aussi divers que les médecins aliénistes, les psychologues, les historiens érudits ou les romanciers permet de s'interroger sur ce que pouvait signifier, autour de 1860, l'expression " sciences de l'homme ". L'œuvre de cet auteur si célèbre en son temps - et depuis lors si oublié - implique en effet de restituer la logique qui permettait de penser les savoirs sur l'homme et sur les sociétés comme un tout, en un temps où les disciplines actuelles n'avaient pas encore acquis leur autonomie.

18,00 €
Vendeur : Amazon
Parution :
ISBN : 978-2-7535-0515-5
Donnez votre avis