Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Des Français : Identités, territoires de l'intime (exposition, Arles, Eglise Saint-Blaise, du 7 juillet au 20 septembre 2014)

Des Français : Identités, territoires de l'intime (exposition, Arles, Eglise Saint-Blaise, du 7 juillet au 20 septembre 2014)

Auteur : Denis Rouvre

Editeur : Somogy éditions d'art

Qui suis-je ?

À chaque visage qu’il saisit, l’objectif de Denis Rouvre donne une singularité. Aucun doute, nous sommes chaque fois devant quelqu’un. Le visage nous frappe par son être là – et bien là ! C’est une « gueule », comme on dit.
Mais quand on demande à cette gueule de se définir, la complexité s’en mêle, ce qui se dit n’a pas la netteté de ce qui se voit, en un mot ça s’humanise et l’image se brouille. L’homme est un être flou qui cherche à faire le point.
Écoutez-les, ces visages si nettement dessinés, écoutez leur complainte :
je suis ici mais je viens de là-bas,
je suis un fils qui ne veut pas être son père,
je suis français mais on a tué les miens parce que juifs,
je suis un bâtard qui fait le grand écart,
mon identité c’est d’avoir déchiré ma carte d’identité,
je suis un homme qui ne sera jamais une vraie femme,
je suis celle qui parle deux langues,
je suis un enfant adopté qui se veut de tous les sangs,
je suis mon nom mais je veux être ce que je fais,
j’ai deux passeports mais je ne me sens de nulle part,
on me demande d’où je viens quand je n’aimerais qu’être d’ici,
je suis de quelque part mais je me veux terrienne,
je suis un enfant sans père devenu père de quatre enfants,
tous les miens sont d’ailleurs et moi je suis d’ici,
je suis une frontière …
Longue et lancinante poétique où le « je » dit l’ici et où « l’être » dit l’ailleurs. C’est un cœur que j’entends battre, le cœur d’une humanité qui se projette de l’intime à l’étranger et de l’étranger au plus intime, du maintenant aux origines et des origines à l’instant même, un cœur qui bat dans l’espace et dans le temps, un cœur qui accepte et qui refuse, qui embrasse et qui rejette, un cœur qui pose une question et un visage qui est une réponse, chaque photo le prouve, – et quelle réponse !-, mais bon dieu à quelle question ?
Quant à moi, en refermant ce si beau livre, je me sens seul comme l’homme, et comme lui innombrable.
(Extrait de la préface de Daniel Pennac)

De la Bretagne à la côte basque, de la Vendée à l’Alsace, Denis Rouvre a fait depuis deux ans un tour de la France, celle des villes comme des campagnes, emmenant dans sa roue des Français qu’il a photographiés et interrogés, produisant une installation sur la question de l’identité qui mêle images et voix. À l’heure de la mondialisation et, simultanément, de la tentation sectaire du repli, il a demandé à chacun d’entre eux qu’est-ce qu’être français aujourd’hui. Denis Rouvre a rencontré des centaines de femmes et d’hommes, il a vu dans ces personnages ordinaires des héros extraordinaires et les a éclairés sur fond noir, comme dans les portraits de la Renaissance, leur conférant ainsi la noblesse de ceux qui sont maîtres, parfois sans le savoir, de leur royaume. Il a donné la parole à tous ces Français que l’on ne consulte pas d’habitude, ces anonymes dont le corps, les postures, les mots, tantôt offensifs, tantôt hésitants, définissent une géographie à échelle humaine, un territoire où l’homme se tient debout, quelles que soient les frontières.
(Extrait de la préface de Natacha Wolinski)

39,00 €
Vendeur : Amazon
Parution :
240 pages
ISBN : 978-2-7572-0854-0