Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Hélène Schjerfbeck

Hélène Schjerfbeck

Auteur : Collectif

Editeur : Paris Musées

Helene Schjerfbeck (1862-1946) est une héroïne nationale, mais elle reste à découvrir dans le reste de l'Europe. La rétrospective du musée d'art moderne de la Ville de Paris, après Hamburg et La Haye, permet de mesurer l'ampleur de cette artiste. À travers 120 peintures, aquarelles et dessins, le style violemment personnel de l'artiste, qu'il agisse sur les portraits, autoportraits, paysages ou natures mortes, confère à Helene Schjerbeck une position dominante dans l'art moderne européen.
Ayant connu très jeune le succès dans son pays, Schjerbeck étudie à Paris, voyage à Florence, Saint-Petersburg, Vienne, et séjourne en Bretagne et en Angleterre. En 1889, elle reçoit pour La Convalescente la médaille de bronze à l'Exposition universelle de Paris. Se démarquant des influences du réalisme et de l'impressionnisme, Helene Schjerfbeck prend ses distances avec le romantisme national de ses collègues nordiques ; elle élabore, avec une touche dans les couleurs plus libre, et un langage formel réduit, sa conception de la modernité.
En 1902, devant renoncer pour des raisons de santé à une vie ouverte sur le monde, elle choisit la solitude d'un village de Finlande. Durant cinquante ans, Helene Schjerfbeck continue à affirmer un style expressif, impressionnant de rigueur, de calme et d'intensité. Dans ses toiles où elle dépeint la vie simple de femmes et d'enfants, le décor s'efface derrière l'architecture du tableau, une attitude des êtres que dresse une force intérieure. Au centre de la rétrospective, les autoportraits sont comme la série d'interrogations que l'artiste, passé soixante ans, se pose à elle-même. « Maintenant que j'ai tant d'énergie pour peindre, j'ai commencé un autoportrait. Le modèle est disponible quand je veux, mais il n'est pas toujours drôle de se regarder », écrit-elle, à une époque de sa vie marquée par la maladie. Soumise à ce questionnement de soi d'une intensité pénétrante, une femme sensible et forte ne cache rien de son âge ni de son délabrement physique.
Dans l'ouvrage, Annabelle Görgen, commissaire de l'exposition, étudie la cohésion de l'oeuvre à travers le traitement des sujets et du matériau pictural, puis rend compte de la fortune critique de l'artiste, très tôt reconnue dans son pays. Une chronologie de 30 pages richement illustrées relie Helene Schjerfbeck et son époque, elle qui voyagea dans une Europe au tournant des courants modernistes, puis de son village resta en correspondance avec le monde.

39,00 €
Vendeur : Amazon
Parution :
222 pages
ISBN : 978-2-7596-0020-5
Donnez votre avis