Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Avec Mère Teresa

Avec Mère Teresa

Auteur : Sébastien Vazhakala

Editeur : Archipel

Pendant trente ans, le frère Sébastien Vazhakala a travaillé au côté de Mère Teresa. Cofondateur avec elle de la branche contemplative des Missionnaires de la Charité et fondateur des Missionnaires laïcs de la Charité, il fut, lors de ses obsèques, l'un des six à avoir l'honneur d'accompagner son corps.

«Mère Teresa était timide et sensible», écrit-il. Au fil des anecdotes, il brosse un portrait inédit de celle qui mit son existence au service des pauvres. De son enfance en Albanie jusqu'aux ultimes mois qui virent sa mémoire l'abandonner, il raconte sa vie auprès de la sainte de Calcutta.

Les lettres inédites de Mère Teresa reproduites en fin d'ouvrage révèlent sa foi et sa joie d'aimer ; elles aideront les lecteurs à «changer d'attitude, de mentalité et même leur vision de la vie».

Né en 1942 dans l'état du Kerala, en Inde, frère Sébastien était étudiant en philosophie lorsqu'il vint, en mars 1966 à Calcutta, à la rencontre de mère Teresa. Il la vit pour la dernière fois le 19 juillet 1997, deux mois avant sa mort. Il dirige la branche masculine contemplative des Missionnaires de la Charité, à Rome.

18,20 €
Vendeur : Amazon
Parution :
236 pages
ISBN : 978-2-8459-2232-7
Extrait

Extrait de la préface du Cardinal José Saraiva Martins :

Mère Teresa n'a jamais écrit de livre, mais les ouvrages publiés sur sa vie, ses méditations et son message sont aujourd'hui si nombreux qu'ils rempli­raient une bibliothèque. Une telle abondance est due en partie à l'influence de la Mère des pauvres de Calcutta sur son entourage.
Certains de ces livres sont d'une grande beauté et d'un intérêt exceptionnel. Celui que nous présentons ici est tout à fait particulier mais ne s'éloigne pas de l'esprit de Mère Teresa et de sa famille spirituelle. Son titre - Avec Mère Teresa - indique déjà qu'il s'agit d'un ouvrage pur, rare et véridique. Ce n'est pas une biographie de Mère Teresa, mais un récit, enrichi par des lettres inédites et des photos, du lien qui unissait le frère Sébastien et la bienheureuse Mère de Calcutta - un lien humainement significatif et spirituellement providentiel, décrit avec simplicité.
Il n'est pas besoin de présenter le frère Sébastien, il est connu en bien des coins du monde. À Rome, notamment, où il s'est mis depuis de nombreuses années au service des pauvres pour leur offrir son aide. Aujourd'hui, ce sont eux qui viennent trouver abri et secours dans son refuge de nuit, la Casa Serena.
Sa renommée a encore grandi le jour des funérailles de Mère Teresa, quand - en tant que supérieur de la branche contemplative des Frères Missionnaires de la Charité - il a eu l'honneur de compter parmi les six personnes autorisées à s'asseoir dans la voiture qui transportait le corps de Mère Teresa.
Frère Sébastien est le cofondateur des Missionnaires de la Charité, Frères contemplatifs, et le fondateur des Missionnaires laïcs de la Charité. Il dévoile lui-même, avec humilité et modestie, le lien qui l'a uni pendant plus de trente ans à Mère Teresa :
Mère Teresa a toujours pris grand soin de moi et m'a accordé une attention pleine de tendresse. Au point que les soeurs me demandaient de ne pas aller la voir dans leurs couvents, car «elle nous oublie quand elle vous voit». Que ce soit vrai ou non, je peux affirmer que, de notre rencontre, en novembre 1966 dans le parloir de la maison mère, jusqu'à sa mort, en 1997, nous avons toujours été très proches. Elle s'est continuellement comportée comme une mère pour moi et, quoique indigne, je me suis toujours considéré comme son fils !

Cet aveu sincère suffirait à assurer l'autorité du livre et à justifier le charme qui naît de ce lien spirituel entre le frère Sébastien et la «petite grande dame» qui s'était instituée sa Mère au nom de Dieu le Père.
Il faut également insister sur le fait qu'on trouve tout au long de ce texte maints détails inédits concernant la branche masculine fondée par Mère Teresa. Sébastien Vazhakala y décrit sa vie quotidienne, où l'ordinaire devient extraordinaire quand, appelé à la vie sacerdotale, il décide de se laisser guider par le charisme de la Mère des pauvres. Il met en évidence le rôle joué par Mère Teresa en différentes occasions de la vie des Missionnaires de la Charité contemplatifs.

Donnez votre avis