Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Les Forçenés de l'image

Les Forçenés de l'image

Auteur : Bertrand Mary

Editeur : Métailié

Une inflation visuelle en hausse constante, relayée par une diffusion désormais ininterrompue des médias, nous expose presque à chaque instant au clignotement fébrile des images. Pareille situation, née de la rencontre de la culture de masse et des nouvelles technologies de la communication, n'a pas de précèdent dans l'histoire. Mais comment se repérer au milieu de cette espèce de fatras visuel qui peuple notre mémoire et borne notre horizon ? La tâche s'annonce en effet peu aisée. Une première voie s'ouvre à nous et peut nous guider. Celle-ci consiste à réhabiliter les imageries de masse qui ont marqué notre époque de leur empreinte : les grands motifs récurrents de notre culture urbaine contemporaine qui tentent de remplir le vide laissé par la tombée en désuétude de la religion populaire et du folklore. Aucune meilleure clé d'accès ne s'offrait à moi que le sort réservé à quelques-uns de nos semblables par une fascination inhabituelle, une passion dévorante de l'image. C'est là l'origine des récits que j'ai rassemblés dans ce livre et qui couvrent toute la période de l'ascension de l'image moderne, de 1830 à 1970. Plusieurs personnages célèbres, gagnés à un moment de leur vie par la fureur des images, y voient leur destin subitement altéré pour basculer dans l'inconnu - jusqu'à la dérive, l'égarement ou la folie : Daguerre, peintre, homme de spectacle et co-inventeur de la photographie ; Lartigue, amateur-photographe et chroniqueur de son époque ; Leni Riefensthal, danseuse, cinéaste et auteur de films de propagande ; Tibbets, pilote de bombardier et officier chargé de la première frappe atomique de l'histoire ; Hughes, capitaine d'industrie, milliardaire et producteur de films ; Diane Arbus, photographe de mode et reporter de presse. Tous ces individus sont à divers titres emblématiques des chimères, des ivresses et des errements de notre modernité. Mais le principal dénominateur commun de ces personnages réside dans la virulence de leurs démêlés avec le monde des images, qu'incarnent à tour de rôle : des tableaux lumineux truqués, d'indolents clichés de femmes, une pièce tragique devenue péplum, un nom calligraphié, une superproduction ratée en Technicolor, des séries de portraits impubliables... Et pour longtemps encore, tout laisse croire qu'il suffira de gratter la couche de platitude et de dérision propagée par l'avènement des imageries de masse, pour continuer à voir affleurer sous nos yeux la part de magie et de sacré qui, depuis la nuit des temps, nous suit comme notre ombre.

12,50 €
Vendeur : Amazon
Parution :
ISBN : 978-2-8642-4332-8
Donnez votre avis