Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Exils et territoires : Le Cinéma d'Amos Gitai

Exils et territoires : Le Cinéma d'Amos Gitai

Auteur(s) : Serge Toubiana, Baptiste Piégay

Editeur : Cahiers du Cinéma

Le parcours d’Amos Gitaï n’a rien d’une trajectoire rectiligne, prévisible. Dès ses premiers documentaires, remarqués par une critique attentive (House en 1980, et Journal de campagne en 1982), de sérieux démêlés avec la censure israélienne le contraignent à s’éloigner.
Ses années d’exil à Paris lui offrent la possibilité d’expérimenter, de voyager et de filmer à travers le monde : l’Amérique, l’Asie, l’Europe. (…)
Ce n’est que plus tard, vers le milieu des années quatre-vingt-dix, qu’Amos Gitaï décidera de retourner vivre en Israël, pour entamer sa Trilogie des villes : Devarim, tourné à Tel-Aviv (1995), Yom Yom à Haïfa (1998) et Kadosh à Jérusalem (1999)
Son oeuvre, entre documentaire et fiction, entre Israël, la France et l’Amérique, se focalise sur quelques questions fortes, essentielles. (…) Chacun de ses films pose la question de l’identité juive, du territoire, de l’imaginaire mythologique à partir des Textes fondamentaux, la Bible en premier lieu, mais aussi de la réalité politique et géographique du Moyen-Orient.
Ces questions, Gitaï les aborde avec une ouverture d’esprit, et un courage moral et physique qui ne se dément pas.
L’essai de Serge Toubiana est complété d’une filmographie détaillée.

24,95 €
Vendeur : Amazon
Parution :
192 pages
ISBN : 978-2-8664-2225-7
Donnez votre avis