Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Pratiques pénales et structures sociales

Pratiques pénales et structures sociales

L'Etat belge et la répression du crime en temps de crise économique (1840-1860)

Auteur : Frédéric Vesentini

Editeur : Academia-Bruylant

Sous l'impulsion de personnalités telles qu'Adolphe Quetelet ou Edouard Ducpétiaux, l'Etat belge devint très peu de temps après sa formation l'un des phares dans le domaine de la statistique administrative. Censée témoigner du fonctionnement des institutions voire d'un certain état de la société, la masse des chiffres, produits constitue pour l'historien ou le sociologue d'aujourd'hui un matériau à la fois riche et original, paradoxalement peu utilisé. A travers une analyse minutieuse de la statistique judiciaire, cet ouvrage cherche dans un premier temps à étudier les pratiques répressives publiques sur l'ensemble du territoire belge, en regard d'une situation. économique et sociale perturbée - la crise de subsistance de 1845-4848 - mais également de certaines caractéristiques plus structurelles : contraintes systémiques, mentalités régionales, organisation du contrôle social... L'objectif est clair : identifier les facteurs influençant, peu ou prou, le processus des poursuites et ainsi replacer le fait judiciaire dans toute sa dimension socle, politique et administrative. Ces premières analyses sont néanmoins fortement tributaires des nomenclatures et des catégories statistiques dictées par le contexte politique et scientifique de l'époque. Afin de sortir des chemins balisés par les données officielles, une seconde partie détaille le fonctionnement répressif d'un arrondissement particulier, celui de Malines, à partir de chiffres originaux, produits pour la circonstance sur base d'archives jusqu'à présent inexploitées : les registres aux notices des parquets. Ces registres ont en effet été institués dans le but d'aider au compte de l'administration de la justice. Leur exploitation via un système d'information conçu à cet effet permet d'éclairer sous un jour nouveau le fonctionnement de l'ensemble de la filière pénale. Les techniques développées et utilisées tout au long de cet ouvrage (statistique descriptive, analyse factorielle, tests d'hypothèse) constituent par ailleurs un panel exemplatif de ce que les méthodes quantitatives peuvent apporter à la recherche en sciences de l'homme.

53,00 €
Vendeur : Amazon
Parution :
344 pages
ISBN : 978-2-8720-9782-1
Donnez votre avis