Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Ville mobile : Les Territoires du déplacement en Île-de-France

Ville mobile : Les Territoires du déplacement en Île-de-France

Auteur(s) : Alexandre Delarge, Pierre Gaudin, Juliette Spire, Henri Zuber

Editeur : Créaphis

Réunis autour des questions de mobilités urbaines, quelques amis ont observé le cas de l’Ile-de-France.
Territoire multiple, en déplacement continuel par le fait même de l’histoire de son aménagement, cette région capitale a connu au cours du xxe siècle l’une de ses plus importantes mutations, faisant de Paris et de ses banlieues une gigantesque métropole. Des transports en commun parmi les plus performants du monde (du moins pour la ville centre) viennent “réticuler” cet espace. Ainsi, depuis cent cinquante ans, au fur et à mesure de l’extension de ses réseaux et de l’émergence de nouvelles centralités, la ville a gagné sur la campagne, changeant durablement la démographie, les paysages et les modes de vie des “déplacés”. Prise dans un immense palimpseste, la région, métropolisée, offre une image stratifiée où peuvent se lire au quotidien les parcours et les trajectoires, (accidents et courts-circuits compris) de millions de “Transiliens” qui “bougent” sur des territoires complexes, à différentes échelles de mobilités. Ces pratiques font apparaître une culture du déplacement et des formes de territorialisation liées à la résidence, à l’emploi, à la famille, à la province ou au pays d’origine, ou encore aux modes de consommation et de loisirs. Cette culture et ces formes urbaines, avec toutes leurs composantes, sont-elles spécifiques de la région Ile-de-France ?
Dans le temps même de la transformation et de la “fabrication” de ce territoire, les multiples représentations que s’en font ses habitants sont appréhendées par les musées et écomusées répartis tout autour. Quelques-unes de ces structures culturelles réunies de manière informelle dans un groupe nommé “Neufs de Transilie” ont abordé ces questions de société à leur manière. Leur approche, originale, sensible, à partir de récits de vie, d’enquêtes de terrain, d’objets issus des collections ou collectés pour l’occasion, est caractéristique du style des musées de société.
Ce livre, dans lequel sont également invités des chercheurs en sciences sociales, rend compte d’une partie des interrogations et des travaux engagés par ce groupe depuis l’an 2000.

30,45 €
Vendeur : Amazon
Parution :
280 pages
ISBN : 978-2-9136-1038-5
Donnez votre avis