Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Lamentations de la vieille femme de Beare

Lamentations de la vieille femme de Beare

Auteur : Anonyme

Editeur : L' Escampette

Ce texte est une des œuvres majeures de la lyrique occidentale médiévale. Il est peut-être la première manifestation évidente du lyrisme personnel en Europe chrétienne. Il faudra attendre, au-delà de siècles de lyrique "impersonnelle" dont les troubadours furent les maîtres, Rutebeuf, puis surtout Villon, pour rencontrer dans le langage écrit une telle condensation de l'immanence à laquelle le sujet humain est en proie, pour le meilleur et pour le pire. Jusant me vient, comme à la mer ; ma vie reflue, en jaunissant, je peux pleurer, je peux pleurer, Lui, joyeux, s'avance vers sa proie. C'est moi Bui, la vieille diablesse de Beare ; autrefois, toujours parée de neuf ; aujourd'hui, misère m'étreint et j'erre sans un haillon pour me couvrir la peau.

12,20 €
Vendeur : Amazon
Parution :
53 pages
ISBN : 978-2-9143-8774-3
Les avis

La presse en parle

Ce court poème nous vient d’outre-temps, d’outre-monde. L’amour n’a pas d’âge. La folie – traduire ce texte, le publier – non plus. Il faut absolument lire la préface de Jean-Yves Bériou, maître d’œuvre de ce recueil : il nous parle de la fragilité de la poésie, du défi littéraire à traduire des mots qui depuis longtemps ne sont plus… De la pure passion.

Martine Laval, Télérama

Donnez votre avis