Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Le Cafoutchi du Diable

Le Cafoutchi du Diable

Auteur : Del Pappas

Editeur : Jigal

Si le «Parigot» n'avait pas volé cette camionnette, Constantin n'aurait jamais fait cette répugnante découverte... Une horreur ! Mais... il n'aurait pas non plus rencontré la belle et mystérieuse Tatiana, qui se jette dans sa vie comme on se jette à l'eau.
Qui est-elle ? D'où vient-elle ? Quel rapport entre ce vieux cargo qui rouille dans le port et ces cinglés qui martyrisent les minots ?
Égal à lui-même, le Grec entraîne ses séides aux trousses d'un gang de trafiquants pédophiles.
Les digues du port en tremblent encore !

9,13 €
Vendeur : Amazon
Parution :
247 pages
ISBN : 978-2-9147-0435-9
Extrait

Ecoutez-moi hommes de bien !
Cette historiette est une vraie galéjade, une tchatcherie de trompettes de Martigues. Rien n'est tiré, dans ce conte moderne, de la page moins colorée, mais exacte, de la vérité.
Non, rien, ni les personnages, ni l'aventure.
Tout au plus, la ville qui sert de toile de fond aux péripéties de mes héros est bien réelle. Encore que, si je regarde de près, telle rue, telle statue, telle place se sont malicieusement déplacées par je ne sais quelle bizarrerie qui tient au désordre extrême qui règne en maître dans ma pauvre tête malade et psychopathe.
Donc, pas de procès d'intention sur celui-ci ou celle-là qui croit s'y reconnaître.
Je le clame haut et fort...
Il n'y a rien de vrai dans ce putain de récit sanglant ! Je ne suis qu'un bouffon éthéromane et maniaque... mais, au fond, fort peu dangereux.

- Tchi, tchi, tchi.
Elle secoue ses ailes encore engluées de rosée matinale. Elle sait bien qu'elle est la première à psalmodier.
- Tchi, tchi, tchi.
Les mesures liminaires sont hésitantes, timides. Elle est la first lady à chanter certes, mais des cigales, pas vraiment de l'espèce animale. Les oiseaux sont déjà présents. Ils ont commencé avant que le soleil ne sorte.
Une vraie sarabande !
- Croua, croua, croua !
Les gabians, bien sûr, mais tous les autres aussi.
- Pirlouiiit !
- Pit, pit, pit.
Ce ne sont pas les seuls à être éveillés tôt. Les prédateurs de la nuit s'en vont se coucher, la couleuvre sort sécher la rosée matinale au soleil qui commence déjà à être chaud. Certaines fleurs ont même ouvert paresseusement leurs pétales colorés.
Elles sont fières !

Donnez votre avis