Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Après Daech, la guerre idéologique continue.

Après Daech, la guerre idéologique continue.

Auteur : Edouard Vuiart

Editeur : VA press

L’État islamique appartient déjà au passé. L’existence du califat n’aura été qu’éphémère et l’annonce de sa défaite militaire va inéluctablement briser l’unité de l’organisation. Mais en avons-nous réellement fini avec Daech et la menace djihadiste ? Infliger une défaite, c’est amener l’adversaire à se convaincre qu’il a perdu la bataille et à le reconnaître. Or, comment convaincre de sa défaite un ennemi dont l’idéologie lui permet de gagner les esprits au fur et à mesure qu’il enchaîne les revers et qu’il perd du territoire ? « Être tué est une victoire. Vous combattez un peuple qui ne peut connaître la défaite », affirmait Abu Muhammad al-Adnani, ancien porte-parole de Daech. La fin de l’État islamique en tant que proto-État ne signifie donc pas la fin du phénomène djihadiste. L’idéologie va survivre au califat et la menace terroriste, loin de disparaître, trouvera toujours sa source dans la propagande et les processus de radicalisation. Dès lors, il apparaît aujourd’hui plus que nécessaire de parvenir, non seulement à comprendre le discours djihadiste, mais surtout à se détacher des interprétations psychotiques du terrorisme – sorte d’épidémie mondiale de folie – pour déceler la part de rationalité qui pousse ces individus à passer à l’acte. Comment les djihadistes légitiment-ils leur violence ? Quels sont leurs arguments face au discours occidental ? Comment la menace peut-elle évoluer dans un avenir proche et quelles sont les pistes politiques et théologiques à envisager pour y faire face ? Réalisé à partir de nombreux documents de propagande, cet ouvrage vous propose de mieux comprendre l’idéologie à l’origine du terrorisme qui nous frappe…

18,00 €
Vendeur : Amazon
Parution :
165 pages
ISBN : 979-1-0932-4061-9