Recherche
Plus d'un million de livres référencés
Le polar de la semaine
Leye Adenle
Mauvaise idée de sortir seul quand on est blanc et qu’on ne connaît rien ni personne à Lagos ; Guy Collins l’apprend à ses dépens, juste devant le Ronnie’s, où il découvre avec la foule effarée le corps d’une prostituée aux seins coupés. En bon journaliste, il aime les scoops, mais celui-là risque bien de lui coûter cher : la police l’embarque et le boucle dans une cellule surpeuplée, en attendant de statuer sur son sort. Le sort, c’est Amaka, une splendide Nigériane, ange gardien des filles de la rue, qui, le prenant pour un reporter de la bbc, lui sauve la mise, à condition qu’il enquête sur cette vague d’assassinats. Entraîné dans une sombre histoire de juju, la sorcellerie du cru, notre journaliste à la manque se demande ce qu’il est venu faire dans cette galère, tandis qu’Amaka mène la danse en épatante femme d’action au milieu des notables pervers. Hôtels chics, bars de seconde zone, jungle, bordels, embouteillages et planques en tout genre, Lagos bouillonne nuit et jour dans la frénésie highlife ; les riches font tinter des coupes de champagne sur Victoria Island pendant que les pauvres s’entretuent à l’arme lourde dans les bas quartiers. Un polar survolté et drôle qui plonge au cœur de la ville africaine à la vitesse d’un tir de kalachnikov. Le Nigéria n’a jamais été aussi près de Tarantino.
Sélections thématiques
Djihad, terrorisme, intégrisme, Etat islamique, Daech... : les livres pour comprendre.
Les avis
On connait Vincent Peillon, l'homme politique, ancien ministre de l'éducation nationale, agrégé de philosophie et auteur de nombreux ouvrages. Avec Aurora, son premier roman, Vincent Peillon entre dans la classe des auteurs de polars. Ce thriller géopolitique et sanglant s'inscrit dans la...
Le ton est léger, humoristique, mais ce livre est beaucoup plus subtil qu'il n'y parait. L'auteur est un spécialiste des questions stratégiques internationales et maître de conférences à Sciences Po. Ce guide du paradis peut choquer les croyants intolérants mais Pierre Conesa ne donne pas...
Interviews
iconePourquoi se sont-ils lancés dans l'écriture de polars ? Quelles sont leurs motivations ? Pourquoi cet attrait du noir, du crime et souvent du sordide ? Les auteurs s'expliquent.