James Sacré

James Sacré
Figures qui bougent un peu et autres poèmes
Figures qui bougent un peu et autres poèmes

«Sacré est un poète du paysage, de l'espace naturel cultivé par l'homme, campagne poitevine ou américaine, mais tout autant jardin ou même espace urbain parisien. Cette saisie globale de...

Dans l'oeil de l'oubli suivi de Rougigogne
Dans l'oeil de l'oubli suivi de Rougigogne

James Sacré est très attaché aux lieux, au paysage et à la géographie, et notamment à la géographie intime des lieux de son enfance vendéenne. De nombreux textes sont consacrés à ce...

Un désir d'arbres dans les mots
Un désir d'arbres dans les mots

Des oliviers près de Grenade, des arganiers dans les environs de Tioute, des chênes verts entre Tarifa et Algésiras dans le petit matin, ou le noyer de Cougou dans la cour de ferme de l'enfance...

Ne sont-elles qu'images muettes et regards qu'on ne comprend pas ?
Ne sont-elles qu'images muettes et regards qu'on ne comprend pas ?

Ayant vécu aux Etats-Unis de 1965 à 2000, James Sacré s'est servi de cartes postales achetées durant ses voyages, de photos datant de la fin du XIXe et de livres et journaux afin d'écrire les...

Parler avec le poème (1979-2009)
Parler avec le poème (1979-2009)

Ce recueil organise des extraits d'entretiens donnés par James Sacré à différentes revues littéraires durant une période de vingt-cinq ans. Plus qu'un art poétique, le poète y définit son...

Le paysage est sans légende
Le paysage est sans légende

Recueil de poèmes illustrés où le poète répond au peintre et inversement pour évoquer le mieux possible les paysages du Maroc.

Si les felos traversent par nos poèmes ?
Si les felos traversent par nos poèmes ?

Recueil de poésie autour du thème du carnaval, des défilés, des masques et autres déguisements.

Mobile de camions couleurs
Mobile de camions couleurs

Le livre débute par une série de photographies que Michel Butor a réalisé de 1960 à 1965 aux États-Unis alors que ce dernier était professeur dans une université américaine. Ayant...