Antoine Compagnon

› Naissance le 20 Juillet 1950 à Bruxelles (Belgique)

Baudelaire devant l'innombrable
Baudelaire devant l'innombrable

Michel Leiris qualifiait Les Fleurs du Mal "d'irréductibles". L'oeuvre résiste à toute lecture. Pour la respecter, il faut s'affranchir des mythes qui l'entourent depuis un siècle et demi....

La littérature, pour quoi faire ?
La littérature, pour quoi faire ?

Auprès de la question théorique ou historique traditionnelle : " Qu'est-ce que la littérature ? " , se pose avec plus d'urgence aujourd'hui une question critique et politique : " Que peut la...

Les Chiffonniers de Paris
Les Chiffonniers de Paris

L'âge d'or du chiffonnage à Paris, c'est la monarchie de Juillet et le Second Empire. Dans ces années 1820, on lit, on écrit de plus en plus, la presse et la librairie produisent sans relâche,...

Aimer l'amour, l'écrire
Aimer l'amour, l'écrire

Amour et littérature ne sont jamais éloignés l'un de l'autre, comme le rappelle Antoine Compagnon dans la préface de cet album qui réunit pour la première fois les plus beaux manuscrits...

La Seconde Main. Ou le travail de la citation
La Seconde Main. Ou le travail de la citation

« Le premier objet de ce livre est la citation [...] ; le second, le travail de la citation, l'appropriation ou la reprise, c'est-à-dire le produit de la force qui saisit la citation par le...

Les Antimodernes: De Joseph de Maistre à Roland Barthes
Les Antimodernes: De Joseph de Maistre à Roland Barthes

Qui sont les antimodernes ? Non pas les conservateurs, les académiques, les frileux, les pompiers, les réactionnaires, mais les modernes à contre-coeur, malgré eux, à leur corps défendant,...

Petits spleens numériques
Petits spleens numériques

«J'aime les ordinateurs, les tablettes, les téléphones intelligents, les applications. Il me plaît de me familiariser avec ces engins, de les faire miens, de les transformer en prolongements de...

L'Âge des lettres
L'Âge des lettres

Roland Barthes avait pensé intituler une conférence "Proust et moi". Après réflexion, il l'appela "Longtemps, je me suis couché de bonne heure". Non qu'il vît de la présomption dans la...

Le Collège de France: Cinq siècles de libre recherche
Le Collège de France: Cinq siècles de libre recherche

A travers des portraits de savants, des documents d'archives anciens et actuels inédits, de fonds scientifiques de ses professeurs, le lecteur découvre le fonctionnement d'un des hauts lieux de...

Un été avec Baudelaire
Un été avec Baudelaire

Marcel Proust se répétait Chant d'automne de Baudelaire : « J'aime de vos longs yeux la lumière verdâtre/ Douce beauté, mais tout aujourd'hui m'est amer, Et rien, ni votre amour, ni le...

Le démon de la théorie. Littérature et sens commun
Le démon de la théorie. Littérature et sens commun

Ce livre retrace les conflits de la théorie de la littérature et du sens commun. La théorie refuse les préjugés du sens commun : la littérature comme essence ; l' auteur comme autorité...