Jean Meckert

Jean Meckert
› Naissance le 24 Novembre 1910 à Paris (France)
› Décès le 7 mars 1995

Abîme et autres contes inédits
Abîme et autres contes inédits

Après l'asile protestant de Lambrechts, l'apprentissage dans une entreprise de construction de moteurs électriques, une expérience d'employé de bureau au Crédit Lyonnais, J. Meckert, qui n'a...

Comme un écho errant
Comme un écho errant

En 1975, J. Meckert est hospitalisé à la Pitié-Salpêtrière après avoir été retrouvé inanimé dans la rue de Belleville. Anéanti, il entame une profonde méditation sur son passé et...

Justice est faite
Justice est faite

A l'occasion du procès d'une jeune femme, Elsa, qui avait pratiqué l'euthanasie sur la personne de son amant, l'auteur démonte le mécanisme du jury et analyse les comportement des jurés...

Nous sommes tous des assassins
Nous sommes tous des assassins

Durant la Seconde Guerre mondiale, René Le Guen, petit truand parisien est recruté dans la Résistance française. Il est alors conditionné à tuer l'ennemi. Puis à la fin de la guerre, il tue,...

La tragédie de Lurs
La tragédie de Lurs

Les Editions Joëlle Losfeld poursuivent, avec La tragédie de Lurs, la publication des inédits et des introuvables de Jean Meckert, alias Jean Amila. En 1952, Meckert est envoyé à Lurs par le...

L'Homme au marteau
L'Homme au marteau

Dans la veine de son roman Les coups, Jean Meckert décrit dans L'homme au marteau le quotidien répétitif et étouffant d'un employé du Trésor public, Augustin Marcadet, que ne distrait pas une...

Je suis un monstre
Je suis un monstre

Un adolescent communiste est assassiné par quatre de ses camarades dans une école de plein air en Savoie. Narcisse, le jeune moniteur qui narre l'histoire, décide d'abord de maquiller le crime...

La Marche au canon
La Marche au canon

"On votait pour la paix, on payait pour la guerre. Partout les innocents, enfournés par wagons, roulaient dans les nuits calmes. Et ceux qui pleuraient le faisaient en silence." Inhumain. C'est...

Les Coups
Les Coups

C'est l'histoire toute simple d'un gars qui fait le manœuvre dans des petits ateliers de mécanique. Félix tente d'expliquer en phrases saines et drues son désarroi d'être incompris et de mal...