Jean sans terre

Auteur : Frédérique Lachaud
Editeur : Perrin

Traître à son frère Richard Coeur de Lion, responsable de la disparition de son neveu Arthur de Bretagne, combattant incapable qui ne sut pas défendre la Normandie et d'autres terres des Plantagenêts dans le royaume de France, gouvernant tyrannique à qui les barons anglais arrachèrent les concessions mises en forme dans la Grande Charte, Jean sans Terre n'a pas bonne presse. Et s'il occupe une place centrale dans la tradition littéraire, la filmographie et les études historiques, c'est sous la figure d'un prince lâche et cruel. Cette biographie, qui n'est pas une tentative de réhabilitation, a pour objet de mieux faire comprendre les grands enjeux auxquels ce roi malheureux, qui n'était sans doute pas destiné à monter sur le trône, se trouva confronté, dans une période de transformation des équilibres politiques et diplomatiques d'une partie de l'Occident. L'ouvrage reconstitue la jeunesse et la formation de Jean, sa tentative de prise de pouvoir pendant la captivité de Richard, puis son accession difficile au gouvernement du patrimoine dynastique en France comme au royaume d'Angleterre. La perte de la Normandie, combinée aux effets de la dispute avec la papauté autour de l'élection d'Étienne Langton à l'archevêché de Cantorbéry, conduisit à la désagrégation progressive du pouvoir du roi dans son royaume. Aux complots contre lui succéda bientôt un mouvement baronnial inédit. Après une phase de guerre civile ouverte où Jean dut faire face à un nouveau rival pour le trône dans la personne de Louis, le fils de Philippe Auguste, ce fut peut-être la disparition brutale du roi qui sauva la dynastie et permit l'accession de son jeune fils Henri sur le trône.

24,90 €
Parution : Septembre 2018
450 pages
ISBN : 978-2-2620-6481-5
Fiche consultée 12 fois